Une autre image du couple via AlcôveSensuelle

Dernières parutions

AlcôveSensuelle est un charmant couple de photographes de couples (oui, oui, vous avez bien lu) que j’ai rencontré à la Divine Alcôve (le hasard fait toujours bien les choses) :

Tu me disais que les libertins sont dans le contrôle de l’image, dans le paraître et donc pas forcément dans le lâcher-prise, tandis que tu cherches l’authenticité…

AlcôveSensuelle, elle : Ce que l’on souhaite faire, c’est que le couple se retrouve à travers la photo, à travers les moments de la séance photo. Il ne s’agit pas d’avoir de belles photos pour avoir de belles photos, pour orner les fiches des sites de rencontres. C’est vraiment pour que le couple se recentre sur ce qu’ils sont, ce qui les fait vibrer ensemble. On essaye de créer assez d’intimité pour que les personnes puissent lâcher prise, faire tomber les barrières, se découvrir des envies par des petits jeux. Notre but c’est de proposer au couple des séances photos où quand tu reviens au travail le lundi on te demande ce que tu as fait du week-end, tu vas répondre « rien de spécial », mais tu auras le sourire jusqu’aux oreilles et tu seras pressé de rentrer chez toi, tu envoies des petits sextos, tu gagnes en confiance en toi en voyant les belles photos, tu te redécouvres, tu t’acceptes un peu plus.

Un couple sur deux divorce, c’est quand même un constat frappant. Nous travaillons sur l’acceptation du corps, l’acceptation de l’autre, en créant de l’intimité.

C’est vrai, c’est très important de travailler sur ses propres émotion, de travailler sur soi. Ça vaut le coup de s’écouter.

Tu me disais aussi « nos techniques, nous les avons testées », qu’en est-il ?

AlcôveSensuelle, lui : Nos premières photos, qui sont d’ailleurs sur notre site, sont des photos de nous. Nous créons notre scène, en programmant l’appareil photo pour qu’il prenne une photo toutes les secondes, puis on se laisse porter. Ça devient de plus en plus chaud et puis souvent ça part en cacahuète à la fin. Ça nous fait des centaines de photos. Ce n’est pas posé.

Ça me fait penser au gonzo qui a été dévoyé de son but premier en devenant commercial, mais qui avait vocation à montrer des scènes authentiques et naturelles.

AlcôveSensuelle, lui : C’est pour ça que l’on dit qu’on l’a testé. On a fait pareil pour des vidéos érotiques. On ne peut pas proposer quelque chose sans l’avoir testé soi-même.

AlcôveSensuelle, elle : C’est incroyable le bien-être que cela procure dans son couple. Nous nous sommes rencontrés parce que nous avons cette passion commune pour la photo. Et même encore maintenant, on s’organise des séances photos pour nous.

Notre slogan c’est « Osez le grand frisson ». Nous prenons toujours un temps pour discuter avec les personnes de leurs envies, de leurs limites.

AlcôveSensuelle, lui : Nous proposons un cadre.

Vous n’avez jamais eu des gens qui vous demandaient de participer, parce que vous êtes quand même super beaux tous les deux ?

AlcôveSensuelle, elle : Nous avons eu quelques avances, c’est amusant sur le coup, mais tout est bien précisé sur notre site.

AlcôveSensuelle, lui : Je te lis un bref retour d’un de nos clients après le shooting de la semaine dernière  « Un grand merci pour votre travail. Nous avons découvert les photos avec impatience et émotion, des étoiles plein les yeux. Et on a ri aussi. On est vraiment très beaux ensemble. Promis nous prendrons contact avec vous pour une autre demande. Encore merci. »

C’est exactement ça, on souhaite que le grand frisson puisse permettre de s’aimer au quotidien.


INFORMATIONS PRATIQUES : http://alcovesensuelle.com/fr/

2 Responses to "Une autre image du couple via AlcôveSensuelle"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »