Ciné fucker, le cinéma porno réinventé par Z

Dernières parutions

“Ciné fucker” est une soirée organisée le 21 octobre 2017 par zprcpls (qui se prononce “Z pour couples”) et lionne sauvage. L’idée est excellente : recréer un cinéma porno avec son public, son écran géant, ses films X, pour une folle ambiance décadente. L’ouvreuse de charme est complètement dans le thème de la soirée puisqu’il s’agit de l’actrice Anna Polina en personne. Prenez vos places en ligne!!!
Moi, c’est fait! J’ai pris nos places pour cette soirée parce que le nombre de participants est limité et que je pense que tout sera très bien réfléchi par Z pour nous mettre dans l’ambiance (sucré pour moi le popcorn, merci d’avance). Cela fait des mois qu’il m’en parle :
– Tu imagines Eve, on transforme la Factory en ciné porno. Regarde l’écran 3D est géant, ça va le faire!
Quand Z me parle de ses projets, il a toujours des étoiles plein les yeux. Et la Factory, c’est un peu son bébé : un loft entièrement dédié au septième ciel, avec un étage galerie d’art et un étage pour “pratiquer” (c’est très bien équipé : canapés, lits, bar de pole dance, glory hole, Alfred, chevalet, croix de saint André… et écran géant 3D diffusant des trailers liés au thème de la soirée).
Nous nous connaissons depuis très longtemps avec Z. De mémoire, je l’ai connu de nom du temps où mon mari faisait office de photographe pour des après-midi coquins dans un garage aux portes de Paris. Je l’ai rencontré “en vrai” je crois dans une soirée dans un énorme loft sur deux étages à Morangis. Il m’a fait rêvé dans les soirées au château, notamment avec celle qui ouvre le récit de l’infidélité promise. J’ai fait ma première et ma seconde soirée de dédicaces libertines lors des dîners gastronomiques libertins haut de gamme qu’il organise (la soirée caviar était exquise).
La dernière fois que je l’ai vu en vrai, il m’a reçu à la Factory pour un déjeuner en tête à tête. Et quel déjeuner!
Z présente toujours son entreprise comme une conciergerie libertine et c’est exactement ça. Il se met au service des autres. Ce jour-là, j’ai surtout compris qu’il avait des talents cachés : il aurait pu travailler dans la restauration. Je suis arrivée au moment où il faisait revenir avec amour de belles tranches de courgettes et d’aubergines grillées avec un peu d’huile d’olive. Au fur et à mesure de la cuisson, il les extrayait de la poêle pour nous les servir en apéro (une tuerie). Et il m’a annoncé très fier :
– Tu as vu on a presque fini nos travaux, on est en train de préparer des soirées escape game sexy.
– Un escape game libertin ?!?
– Oui, il faut innover. Charly est scénariste, il bosse sur les histoires et les énigmes. Là tu vois, on va ajouter une porte à code et les mecs ne pourront descendre que s’ils ont fait l’escape game. Ça crée des liens. Quand il passeront à l’action, ils ne seront plus des étrangers. Ou alors je fais venir plusieurs filles et elles n’auront accès aux mecs que quand elles auront fait l’escape game. Elles seront super motivées! Mmm… Tu vas voir Eve, je t’ai préparé du bar en croûte de sel. J’espère que tu aimes le poisson.
– Oui, j’adore!
Évidemment, c’était succulent. Et que dire des framboises à la chantilly (ou l’inverse) avec le thé à la menthe maison! Un délice!

Je suis repartie de la factory le sourire aux lèvres, autant que la fois où j’y suis allée avant une journée promotionnelle au salon du livre (pour recevoir plein d’énergie positive… oui, le sperme, c’est un peu ça parfois).
Au plaisir de profiter de la Factory samedi et peut-être de vous y croiser. Vivons libres et cinéphiles !


Bonus Paris Derrière

Emma, l’excellente chroniqueuse de Paris Derrière avait rencontré Z pour une très belle interview au titre évocateur : Z réalise ce que Madame rêve.

Elle nous avait également écrit un article sur sa vision du cinéma porno : Trop trangressif : mater un porno au cinéma


Bonus souvenirs des dîners gastronomiques libertins

Je ne me lasse pas de revoir ces photos de Franck Vogel :

Swinger gourmet diner with a chef organized by Z in a castle near Paris. Eve de Candalie (35y) came with her husband and one of her black boyfriend. She wrote a book, « My husband is an extraordinary man », about her sexual life and explains how they entered the swinger world with her husband, who is a candaulist – he loves to see his wife taking sexual pleasure with other men, even if he’s not with her.
Diners gastronomiques libertins organisés dans un chateau près de Paris par Z. Eve de Candaulie avec son mari et un de ses amants noirs. Elle a écrit un livre: “Mon mari est un homme formidable” expliquant comment elle est devenue libertine avec son mari, qui lui est candauliste (il aime voir sa femme prendre du plaisir avec d’autres hommes, et sa présence n’est pas indispensable lors des ébats).

2 Responses to "Ciné fucker, le cinéma porno réinventé par Z"
  1. Avec mon Homme, nous sommes de grands amateurs de cinémas pornos et adorons nous rendre dans les salles obscures plusieurs fois par an pour des plaisirs pluriels (gangbang et bukkake). Nous avons la chance d’avoir de vrais cinés X à une centaine de kilomètres de chez nous.

    J’ai hâte de lire le compte-rendu de cette soirée thématique organisée par Z ! Si nous n’avions pas été dans le Var, nous vous aurions rejoint avec grand intérêt. Cinéphiles, cinélib’ et cinévores, régalez-vous et amusez-vous ! La Factory en cinéma coquin va être dantesque.

  2. Hâte de découvrir ton billet sur le ciné fucker!
    Mon grand regret est de ne pas pouvoir y participer mais je compte sur Z pour organiser d’autres éditions.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »