Les adresses parisiennes sex qu’on aime en 2016

Dernières parutions

Cet article est inspiré d’une lettre d’actualité Vélib… juste parce que ça m’amuse bien de faire un détournement des adresses parisiennes qu’on aime en 2016 : c’est important de se faire plaisir dans la vie!

Comment se lasser de Paris ? De cette capitale en renouvellement constant avec ses nouvelles adresses toujours plus gourmandes et plus surprenantes ? J’ai très envie de vous faire découvrir encore plus de chouettes adresses sexy dont vous allez tomber follement amoureux. Voici mes 5 coups de cœur de cette année :


1. Le super apéro des libertins d’Olivier M. Chapeau

ApéroLibertin

Envie de changer vos habitudes sexuelles ? Et si une bonne #CULture passait par un équilibre entre toutes les mouvances libertines: amoureux de la vie, fans de BDSM, couples échangistes, hommes seuls très curieux, femmes seules aventureuses, testeurs et testeuses de Sextoys, blogueuses et blogueurs sexo, artistes de l’érotisme… Saviez-vous que : bonne humeur + convivialité + respect de l’altérité = liberté de parole ? C’est le concept de cet apéro libertin mensuel, qui privilégie l’écoute et le retour d’expérience, pour une sexualité gourmande et inventive.

Réservez auprès de l’organisateur Olivier M. Chapeau en vous présentant pour connaître les dates et l’adresse, via Facebook (le prochain est le 15 avril 2016… je dis tout, je dis rien).

Station Vélib’ mystère, inconnue à l’avance.


2. Le club de l’île Saint Louis : Le Taken

taken

Parce-que Paris est et restera une fête, le Taken a ouvert depuis 2 ans ses portes en lieu et place du Lys en l’isle. Cet unique club de l’île Saint-Louis se dédie à tous les libertins en mal de glamour. La recette est la bonne : une jolie déco (et notamment une “chambre des miroirs” à visiter absolument), des cocktails “champagne & sirop de gingembre” divins, des bonbons et des pâtisseries à volonté, une ambiance légère et bon enfant, une équipe souriante et dynamique. Vous pouvez suivre toute l’actualité du club via la page Facebook.

8 rue le Regrattier

Station n° 4011, face 18 rue de l’Hotel de ville (Métro Pont Marie)


3. Au château ou dans des lofts : Les diners gastronomiques libertins

Zdinerlibertin

Qui ne s’est jamais mordu les doigts après avoir raté une soirée libertine de rêve où l’on met les petits plats dans les grands, dans la pure tradition décadente française ? Les diners gastronomiques libertins proposent une première partie “diner gastronomique” avec des mets fraichement composés par un cuisinier spécialement sélectionné pour l’événement. La bande son fait aussi l’objet d’un travail minutieux avec un ou plusieurs musiciens en live (harpiste, pianiste, ensemble à cordes…). Chaque soirée a un thème et souvent un artiste vient présenter son travail sur l’érotisme (j’ai adoré la soirée organisée autour de la sortie de “Mon mari est un homme formidable”: mythique). Je vous laisse imaginer la seconde partie de soirée avec une telle mise en condition : inoubliable. Ici, les fantasmes de libertinage raffiné deviennent réalité grâce au savoir-faire du grand organisateur “Z”. Autant vous dire que vous serez au cœur de l’émotion !

Réservez en vous présentant pour connaître les dates et l’adresse, via sms au : 06 58 29 97 49

Station Vélib’ mystère, inconnue à l’avance.


4. Le lieu pour oser : la librairie La Musardine

La musardine / 122, rue du chemin vert / mai 2006

La librairie La Musardine propose plus de 5000 titres sur place et plus de 15000 références sur le net: que des trésors de l’érotisme au sens large. Elle fait partie intégrante des locaux des très chaudes éditions La Musardine. Nichée au nord de la rue du Chemin Vert, à quelques bonnes minutes des bars de la rue Oberkampf, elle propose tout ce que l’érotisme peut coucher sur papier: romans, photos, magazines, ouvrages de fond. Ouverte toute la journée de 11h à 19h du mardi au samedi, vous y croiserez certainement Frédéric, un libraire attentif et à votre écoute, qui peut vous aiguillez sur toutes les voies de la sexualité selon vos goûts. Le petit plus: des soirées en présence d’auteurs y sont régulièrement organisées !

122 rue du Chemin Vert

Station Vélib’ n° 11026, 105 rue du Chemin Vert (Métro Père Lachaise)


5. Le bar pour toutes et tous, sexuels ou asexuels : La Cantada II, les soirs de Café poly

poly

La belle salle du sous-sol de “La Cantada II” est privatisée tous les quatrième mardi de chaque mois pour les café poly. Les participant(e)s sont polyamoureux, polycurieux, quasi-poly ou juste curieux et interagissent par le verbe dans une ambiance très sereine. Ici, on applaudit pas, on fait les marionnettes (vous comprendrez sur place), on lève la main pour prendre la parole, on ne monopolise pas la parole… Et on ne radote pas au risque de se faire rappeler à l’ordre façon Claude François, Alexandri, Alexandra (petit moulinet des bras pour signifier qu’il va falloir aller à l’essentiel).
N’hésitez pas à consulter http://www.polyamour.info/ si vous avez des questions sur le polyamour et surtout allez jetez un œil aux cafés poly, ça vaut vraiment le détour pour concevoir l’amour autrement.


Station Vélib’ n° 11029, 137 Bd Ménilmontant (Métro Ménilmontant)


Hey, franchement, ça fait pro comme article des  adresses parisiennes sex qu’on aime en 2016! Allez, filez prendre un abonnement Vélib’, ils l’ont bien mérité (comme quoi l’inspiration est partout)…


Bonus vélo libre

Le saviez-vous? Le site bicycling a fait un article pour nous expliquer les 6 façons selon lesquelles le vélo améliore votre vie sexuelle… Je donne une piste pour une idée d’article sur le blog vélib’ (gros clin d’œil).

Et franchement, je me demande quand la France sera psychologiquement prête pour organiser un World Naked Bike Ride?

C’est presque ironique. Il y a eu des ballades à vélo en nudité partielle ou totale dans 25 pays!!! Mais pas en France!?! Jamais! C’est fou ça quand même… Un avis sur la question?

World_naked_bike_ride_6

6 Responses to "Les adresses parisiennes sex qu’on aime en 2016"
    • Meuh non, il y a plein d’activités en dehors de Paris, c’est juste une question de concentration au kilomètre carré. Par exemple, les clubs libertins de Province sont souvent hyper spacieux. Vivons curieux et pensons positif :-* Des bisous tout plein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »