Audio-confidence sur l’oreiller n° 8 : Le pied

Dernières parutions

Comme d’habitude, je vous laisse passer sous la couette conjugale pour 15 minutes de confidences candaulistes sur l’oreiller. Vous trouverez ci-dessous un soundcloud privé, juste pour vous. Je murmure toujours, alors prenez un moment où vous pouvez vous isoler. Enfilez un bon casque audio, mettez vous dans une pièce silencieuse, and ENJOY!

Imaginez-moi tard le soir après une semaine de dédicaces à la Musardine avec Octavie Delvaux (elle m’a dédicacé Osez dresser votre mari, on en reparle bientôt, sachant que Gala Fur qui était également présente ce soir-là m’a donné deux ou trois tuyaux), une nuit au Silencio à écouter Corine, fille de ta région dans une ambiance grisante, décalée, parfaite, en mode cross-dressing extravagant (je retiens ce jeune homme en talons, robe du soir noir à perle, ajustée à son torse d’homme, sans maquillage, magnifique, et cette apparition d’une jeune femme au soutien-gorges blanc, en chaussures plates et pantalon, qui a mis le feu à la piste de danse). Bref, mon mari ne m’avait pas vu depuis 48h quand je lui ai avoué que… j’avais vu un voisin fétichiste des pieds (on dit « foot fetish » en anglais) pour un 4 à 6 des plus plaisant.

Moi : As-tu des souhaits, des envies, une thématique particulière pour aujourd’hui ?

Mon voisin : Oh, il me suffira du grand plaisir de te recevoir et de pouvoir rendre hommage à tes jolis pieds, bottés ou non, selon tes envies à toi…

Conclusion : La domination peut être d’une tendresse divinement jouissive.

PS : Si vous allez jusqu’au bout de cette audio-confidence, souvenez vous que la frustration est le maître-mot en matière de BDSM.


Un petit souvenir (ça rougit la peau le talon neuf, mais ça ne laisse pas de marques une heure plus tard) :

Et les bottes bien sûr 🙂


 

Au fait, un flogger c’est ça. Celui que l’on m’a fait essayer venait de la boutique Métamorph’Ose (49 Rue Quincampoix, 75004 Paris, j’y serai d’ailleurs le 7 mars de 5 à 7 cette fois-ci 😉

La boutique est magnifique :

séance d’essayage relaxante chez Métamorph’Ose (foot fetish oblige)

Et enfin, Corine, c’est ça :

Allez en cœur avec moi « Fille le jour, héroïne la nuit! » 😀

Corine « Un air de fête »


Les épisodes précédents

Audio-confidence sur l’oreiller n° 7 : Le squat

Imaginez-moi dans ma salle de bain (et oui, je suis rentrée tard, j’étais sur le point de prendre une douche…), tout près mon mari, me demandant de raconter ma dernière expérience en soirée « gay et libertine ». C’était une première pour moi et une belle façon de fêter le #BisexualityDay : libre. C’était la plus grosse et active orgie de toute ma vie, peut-être 200 personnes, sublime. J’ai joui dans les back room avec mon suceur de clitoris : un des meilleurs orgasmes de ma vie.

Audio-confidence sur l’oreiller n° 6 : L’anniversaire

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant de raconter ma dernière expérience en soirée libertine. Il s’agissait d’un anniversaire ayant pour thème « une nuit en enfer »… mais certains enfers, ressemblent au Paradis. Et à la scène finale de Shortbus.

Audio-confidence sur l’oreiller n° 5 : L’inconnu

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant de raconter ma dernière expérience libertine seule avec un amant que je connais depuis longtemps : je rêve de lui, il rêve de moi… et dans la réalité, ça le fait carrément pour un petit après-midi entre futurs amants réguliers. Je sais que c’est la canicule, mais j’ai très envie de faire exploser les températures.

Audio-confidence sur l’oreiller n° 4 : La police

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant de raconter ma dernière expérience en soirée libertine de type « pluralité » masculine avec un amant régulier. Et cette fois-ci, nous avons eu des invités inattendus : La police… Eh oui. Un bon conseil : si vous organisez un jour une soirée libertine, quelle que soit la saison, fermez les fenêtres :)) Surtout, si vous m’invitez 😀

Audio-confidence sur l’oreiller n° 3 : La clé

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant de pouvoir jouir, le lendemain d’une « entrevue » avec un amant, à laquelle il était présent (ce que je parle bien… bref, on a fait un plan cul).  Mais si, souvenez-vous, c’est le jour où je vous ai annoncé, photo à l’appui : « Quand ton amant a fait importer des masques en direct de Venise… et que le caméraman est prêt à filmer (trop bien) »

Audio-confidence sur l’oreiller n° 2 : La fiche

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant ce que j’ai fait la veille de ma soirée, pendant qu’il recevait des clichés osés de moi en live, en bonne compagnie. « La fiche » est une séquence racontant une soirée libertine et un début de nuit avec un amant régulier nommé Idris.

Audio-confidence sur l’oreiller n° 1 : Le brunch

Imaginez-moi allongée sur mon lit, tout contre mon mari, me demandant ce que j’ai fait de ma matinée, à faire le marché avec un amant pour acheter du pandoro, de la baguette pour compléter les victuailles déjà prévues (jus de fruits, yoghurt, beurre, confiture, pamplemousse et des oeufs bien frais)… avant d’aller chez lui. Pour préparer un café! Bien évidemment. Mais le café, ça prend toujours beaucoup de temps à se filtrer avec une cafetière électrique, ce qui nous a laissé le temps de visiter en profondeur l’appartement.

4 Responses to "Audio-confidence sur l’oreiller n° 8 : Le pied"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Translate »