Interview de Vince, dessinateur de la bel(le) Esmera (BD érotique 1/3)

Dernières parutions

Esmera” est une BD dont les dessins sont de Vince et le  scénario est de Zep (oui, oui, le papa de Titeuf et de l’expo sur le zizi sexuel). Ils nous plongent dans la question du genre, avec une jeune femme qui se révèle une créature merveilleuse, sur qui le temps n’a pas d’emprise, et qui à chaque orgasme change de sexe. Rien que ça! Le tout sur fond de voyage entre l’Italie et la France : tout pour nous combler de joie de lire!

J’ai rencontré Vince un soir de dédicaces, tout comme Nephyla (dessinatrice très contemporaine de pulpeuses créatures) et… Roberto Baldazzini (avis aux fétichistes de la transsexualité, on en parle la semaine prochaine). Au milieu de la foule des afficionados de l’érotisme, Frédéric, le libraire de la Musardine se fraye un chemin pour féliciter Vince pour la qualité  de la BD “Esmera”. Je suis complètement d’accord avec lui, j’ai tout de suite été emballée dès les premières images:9782344010983_pgPartons ensemble au pays merveilleux de la BD érotique avec l’interview de

Vince, dessinateur d’Esmera

030163-352x500Du coup, c’est Zep qui t’a proposé son scénario ?

Vince : Oui, Exactement ! J’étais en voyage en famille à l’autre bout du monde. En fait, quand je fais des mails, je mets toujours en signature des petites Pin-up. Et l’agent de Zep, qui est aussi mon agent pour certaines autres BD, lui en a parlé et a motivé Zep à écrire un scénario. J’étais donc à Bali quand il m’a proposé de lire son scénario. C’était vraiment génial. C’était inespéré.

Et du coup, c’est aussi ta première BD érotique ?

Vince : C’est la deuxième. Mais la première, c’était une petite histoire dans un collectif qui s’appelle “Premières fois”.

C’est donc la première vraie BD complète.

Vince : Oui, parce qu’en fait, moi je ne faisais pas vraiment de BD érotiques, je faisais des Pin-up.

12568273_1526082697722314_1482905052_nTu avais déjà un goût pour l’érotisme.

Vince : On peut dire ça, mais ça ne se présentait pas sous forme d’histoire. Ce n’est pas la même démarche de faire des dessins et faire de la BD. Le dessin, c’est l’outil pour faire de la BD, mais ce n’est pas le principal. Dans la BD, comme dans les films, le vrai truc, c’est la narration, c’est la façon dont tu enchaines les cases. Et ça qui était marrant. Et c’est ça qui était un peu difficile dans ce projet.

Je n’ai que cette expérience-là, mais quand tu fais de la BD érotique avec un scénariste, tu es obligé de rentrer dans les fantasmes de quelqu’un d’autre et c’est parfois un peu délicat.

Ce n’est pas la même chose que de dessiner ses propres Pin-Up.

Nephyla en aparté tout bas : Je suis tellement d’accord avec ce que tu viens de dire.

Vince : Il faut l’avoir expérimenté pour le savoir. Au début, je me disais « C’est facile, c’est cool ». Et en fait, non, ce n’est pas facile du tout. C’est bizarre, c’est presque un peu gênant par moments. Mais bon, ça entraîne !

12534441_1695782783966668_1641640041_nEt donc ton futur dans la BD érotique ?

Vince : Moi j’aimerai bien continuer. J’avais une idée folle de BD cul pour la collection des requins marteaux, il faut que je m’y mette.

Et les illustrations avec tes Pin-Up ?

Vince : Je le fais pour moi. C’est un peu ma récréation.

Parce qu’il y a des demandes en illustration…

Vince : Oui, je n’ai pas eu de demande rémunérée, mais ça me ferait surtout plaisir de faire une compilation de mes Pin-Up, juste pour mon égo.

Merci Vince!


Vince_EsmeraINFORMATIONS PRATIQUES:

  • ESMERA, ZEP, VINCE, éd. GLENAT, 82 pages, 24€
  • Si vous aimez les Pin-up, allez contempler l’instagram Ouinesh de Vince : c’est une mine d’or. Il dessine les femmes nues ou presque nues avec une sensualité et une rapidité déconcertante.
  • À gauche c’est ma dédicace de la BD Esmera: c’est un peu la classe quand même les dessins de Vince!

Bonus : On va toutes et tous acheter le « Bateau magazine » !!!

Tu collabores à un journal qui s’appelle le « Bateau magazine » ?

Vince : C’est fait par une photographe qui s’appelle Jessica Rispal. Ça mêle photos, chroniques, BD, illustrations. C’est à fond érotique. Il y a aussi Stéphane Blanquet, un autre illustrateur qui contribue dedans. C’est tout nouveau. C’est sorti de façon un peu confidentielle pendant un an. Et maintenant, elle a organisé un système de souscription : je pense vraiment que ça va te plaire !

Génial ! On en apprend vraiment tous les jours sur la #Culture. Achetons vite le « Bateau magazine »!

Vidéo de la soirée de lancement en 2016 :

One Response to "Interview de Vince, dessinateur de la bel(le) Esmera (BD érotique 1/3)"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »