Bien trash… sous excitation

Dernières parutions

hell32hell33hell38

 

 

 

 

 

 

Le “facteur excitation”, c’est quoi?

En deux mots : une expérience américaine a démontré que des étudiants de Berkeley, chérubins high level, sages comme des images, premiers de la classe ne répondent pas la même chose à un questionnaire sur leur sexualité à froid, ou en se masturbant devant un film porno (pour pouvoir continuer à regarder la suite du film, l’étudiant des beaux quartiers devait répondre aux questions). Les réponses sont plus… salaces et bien trash sous excitation (sur 3 thèmes : les préférences sexuelles, le comportement immoral et les rapports non protégés). Donc, bien excités, ça dérange moins les étudiants modèles (et donc nous tous en fait) de baiser avec une personnes très âgée par exemple ou comme par hasard de baiser sans capote… et ma préférée : “Ainsi, l’éventualité d’apprécier le contact d’un animal reçut plus du double de suffrages en état d’excitation.”

“Roy (un des étudiants de Berkeley) croit savoir comment il va se comporter en état d’excitation, mais il n’a qu’une compréhension limitée. (…) Sous l’effet de la passion, en un clin d’œil, un déclic vient tout bouleverser.”

Vous pouvez lire en ligne les explications complètes du sociologue américain Dan Ariely, moi ce que j’aime surtout c’est sa conclusion : “L’éducation sexuelle devrait se focaliser un peu moins sur la physiologie et la biologie de l’appareil reproducteur et d’avantage sur les stratégies permettant de gérer les émotions liées à l’excitation… et préparons nous à reconnaître que ces précautions ne sont pas forcément suffisantes. Il faudrait favoriser le dialogue et  apprendre à dire non, avant que la tentation ne devienne irrésistible.”

“Les motivations sexuelles sont omniprésentes,

et pourtant leur influence sur nos décisions reste un mystère.”

screen-shot-2010-12-04-at-11-31-25screen-shot-2010-12-04-at-11-32-50 a

 

4 Responses to "Bien trash… sous excitation"
  1. L’excitation s’accompagne de la production de neurohormones mettant l’indivdu dans un état quasi-psychotique appelé EMC État Modifié de Conscience. L’inconscient émerge. On utilise cet état dans les sexothérapies psycho-corporelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »