Burning Man 2015, l’incroyable festival éphémère du désert du Nevada 2/2

Dernières parutions

BM-2015-Carnival-of-MirrorsPremier petit bonus du Burning Man 2015, j’ai rencontré Viola.nl, une belle hollandaise brune aux cheveux longs et bouclés, qui m’a parlé du Burning Man, nue sur une plage cet été (je me renseigne partout, je suis très curieuse de nature, comme vous avez pu le constater) :

26– Oh Yes, le Burning Man! C’est vraiment à faire au moins une fois dans sa vie. Ce qui m’a marqué surtout c’était le « Beaver Dome », qui ne pouvait contenir que 50 personnes à la fois et qui était dédié exclusivement aux femmes. Quand je suis rentrée, j’ai halluciné, le sol était entièrement recouvert de corps de femmes nues. C’était vallonné à souhait et très difficile de se frayer un chemin tellement il fallait être attentive de ne marcher sur aucune jambe, aucun bras. Il y avait une femme qui répondait aux questions, fournissait des gants et des doigts en latex…

– Ah oui, c’est très très important pour l’hygiène et pour être sûre de ne pas se blesser soi ou sa/ses partenaires.

– Oui, les muqueuses sont très fragiles. Elle donnait aussi du lubrifiant et mettait à disposition tout un tas d’accessoire pour explorer le corps féminin dans son intégralité. C’était très bien organisé.


alicepepperellnowhere2012ap-02--logoEt pour finir, j’ai recueilli pour vous les TIP du bon docteur Senzo si vous ne pouvez pas vous rendre au Nevada (c’est hyper loin) :

  • « Il existe le festival Nowhere qui est un équivalent du Burning Man en Espagne. »
  • « L’Amazing Cabaret Rouge va aussi avoir lieu aussi à Nancy en septembre, à Paris en novembre et à Pragues pour le jour de l’An. Ça mélange la culture de la performance, de la danse. C’est une sorte de bal hybride mutant. Dans cet événement, avec des amis, nous nous sommes occupés du Dark Boudoir, la zone érotique, qui peut contenir 150 personnes. »86725-1433254355-11295590_1086232534739024_8453232241015282008_n_640
  • « Il y a aussi Wasteland à Berlin, c’est l’équivalent de la Tokyo Garden. C’est une grande fête qui réunit les homos et les hétéros. Tu as un peu toutes les approches, des shows de dingues. »maxresdefault 198023front flyer-wasteland
One Response to "Burning Man 2015, l’incroyable festival éphémère du désert du Nevada 2/2"
  1. Je caresse (de loin, hélas) le fantasme de participer au Burning Man depuis 2007… Mais je ne sais pas si j’aurais un jour l’occasion de l’assouvir (tellement d’envies, si peu de temps et de possibilités). Je ne connaissais pas l’existence du festival Nowhere qui me semble plus accessible, mais est-il aussi extraordinaire ? (ça n’est pas forcément significatif mais cette contribution me fait un peu peur : http://www.goingnowhere.org/en/component/kunena/20-forum-francophone/10272 )

    Quant à Wasteland, je suis certain que c’est excellent ! (J’espère finir bientôt le compte rendu de mon incroyable passage au KitKatClub lors de mon passage à Berlin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »