Dreamwater avec Nathalie Vieyra, Test du bercement en piscine d’eau chaude

Dernières parutions

Bon, je vais aller à la conclusion tout de suite, Dreamwater est une expérience aquatique unique: c’est juste trop bien!

Maintenant : REWIND!

Tout a commencé un soir, lors d’un atelier Piment Rose de Nathalie Giraud sur le périnée, co-animé par Nathalie Vieyra. J’ai tout de suite eu un bon feeling avec cette dernière, une femme très naturelle, bien dans son corps et passionnante à écouter. Et j’ai eu envie tester mon premier massage tantrique avec elle : c’est bien simple, pour la première fois de ma vie, j’ai ressentie l’énergie en moi et j’ai compris qu’elle n’était pas bloquée, ELLE EST. C’était magique, c’était beau.

Et puis, elle m’a invitée à une soirée Dreamwater pour femmes, un soir de pleine lune (pour info, il existe aussi des sessions mixtes pour couples) et j’ai été à nouveau tentée de tester une expérience nouvelle avec elle.

Allez c’est parti, vive les expérimentations sensorielles (on en parle pas encore assez dans la presse féminine)!

Dreamwater, l’expérience aquatique

woman6J’arrive de nuit devant un local que se partagent plusieurs kinés, avec un maillot de bain, une serviette de plage, du shampoing douche au Monoï, de l’après-shampoing, un peigne, une tablette de chocolat, une pomme et de l’eau gazeuse (pour la petite faim après). En fait, c’est assez logique, le bercement en eau chaude se pratique ici dans une piscine de kiné. Nathalie Vieyra accueille toutes les participantes et rappelle que celles qui souhaitent se mettre nues le peuvent et que celles qui souhaitent garder leur maillot de bain le peuvent aussi, mais ne doivent pas être mal à l’aise avec la nudité des autres. Ça j’aime bien : chacune fait comme elle a envie et respecte la liberté de l’autre.
Bon, déjà mon maillot de bain saute, moi qui aime tellement les piscines naturistes et je sens tout de suite qu’il n’y a aucune gêne à avoir.
Chacune dépose plein de victuailles sur un grand tissu imprimé et je réalise alors qu’il fallait en fait apporter de quoi grignoter pour un petit gueuleton collectifs… et pas seulement pour soi. Zut! Bon, je dépose un peu honteusement ma tablette carrée de chocolat noir 72% achetée chez le chocolatier, ma petite pomme et ma bouteille d’eau gazeuse, au milieu des gâteaux faits maisons et des jus de fruits frais. Je sens dans la pièce du vestiaire que les femmes présentes sont contentes d’être là, alors même que comme moi, la plupart viennent pour la première fois.
Je file avec ma grande serviette bien moelleuse vers l’espace baignade. Chic! La piscine est assez grande pour une piscine privée, couverte par une verrière, avec tout autour des petites boules de lumière qui changent de couleurs pour éclairer la pièce d’une douce lueur. La douche est brûlante comme j’aime, avec deux pommeaux comme dans les Spas. Parfait!
Je me glisse dans l’eau, qui est chaude mais pas brûlante… Je commence même à courir sur place pour ne pas me refroidir, puis mon corps s’habitue à la température que je ressens plus tiède que je ne l’avais imaginée (c’est forcément moins chaud qu’un jacuzzi).
Nous sommes un peu plus d’une dizaine de femmes et nous commençons par former un cercle sur les instructions de Nathalie. Tout d’abord nous nous tenons par la main puis presque bras dessus, bras dessous, et essayons de comprendre quoi faire avant de fermer les yeux pour une méditation un peu particulière : “Posez votre main droite sur votre sexe et votre main gauche sur le bas du dos la personne à votre gauche, et sentez l’énergie circuler de bas en haut puis le long de votre bras gauche.” C’est assez simple en vérité et pourtant pas si facile à mettre en pratique: j’essaye de me concentrer pour visualiser intérieurement, ressentir l’énergie qui part du mont de Vénus et remonte en moi. Nathalie nous rappelle de penser à respirer profondément. J’inspire, j’expire lentement. Je me sens déjà très calme.

Bercement _WatsuPuis, dans l’eau par petits groupes de trois puis de deux, elle nous montre comment glisser la nuque de la personne bercée au creux d’un de nos coudes, comment soutenir les pieds ou les genoux, pour que nous soyons en pleine confiance mutuelle. Elle nous donne un premier thème: “chaos”.

Donc, nues, libres, au chaud, les femmes de la pleine lune laissent libre cours à leur imagination. On n’est pas loin du Watsu (Water-shiatsu, le shiatsu dans l’eau) ou du Watness (Water-happiness, le tantra dans l’eau), une seule chose est sûre : ON EST BIEN!

Dans l’eau, mon corps est léger. Une relaxation profonde se fait ressentir : ça me fait le même effet qu’un massage, tantôt énergisant, tantôt apaisant selon la personne avec qui je partage cette expérience. Et c’est tout autant agréable de recevoir que de donner. Quand je me retrouve à bercer une femme, je laisse aller ma créativité dans les mouvements doux que j’imprime au bercement, comme dans une danse.
woman600-222Être bercée comme un bébé et bercer l’autre déclenche des sourires à profusion.
Le second thème est “la joie”, à associer à une couleur et à un souvenir d’enfance où nous avons ressenti de la joie très spontanément.
C’est assez intime pour moi, un souvenir d’enfance est remonté à la surface: ce qui me rendait joyeuse quand j’étais petite, c’était d’écouter la comédie musicale Émilie jolie sur un magnétophone à bande (Et oui, pour celles et ceux qui ont lu Mon mari est un homme formidable, cela ne vous étonnera pas). Un passage de la chanson du grand oiseau m’est revenu en tête très nettement:
“Mais y a tant de choses à voir avant
De partir pour le firmament
Y a tant de pages à tourner
Ta vie ne fait que commencer”
paroles de Philippe Chatel
Voilà, voilà. Ça m’arrive d’être nostalgique, quand on me demande de rechercher la joie enfantine en moi.
Watsu_wataPuis entre femmes, pour quelques bercements en duo, avec sincérité, nous regardons notre partenaire d’un instant dans les yeux, en prononçant ces mots  : “J’accueille et j’honore la belle femme que je vois en toi”.
Franchement, à la fin du bercement, je n’ai qu’une envie, c’est de remercier la belle femme qui est avec moi, par un gros Hug et un bisou.
Le dernier thème donné par Nathalie est de sentir la joie en nous en tant que femme adulte. C’est presque grisant.
L’ultime instant dans la piscine est consacré aux remerciements collectifs et à un retour d’expérience de chacune. C’est très libre, une femme parle de la féminité dans la filiation, en évoquant “les femmes qui me succèderons et celles qui m’ont précédé”, une autre évoque le faite de se sentir “voler”, une autre encore évoque avec ses mots son expérience intérieure : “j’étais loin, dans les étoiles, les trous noir, mais pas le noir qui fait peur, le noir apaisant”.
Apple-Pie-Bars-9Pour moi, l’énergie est blanche au contact de Nathalie (ça me rappelle un peu la période où mes rêves étaient en noir et blanc avant que je ne réalise vers 18 ans que je pouvais rêver en couleur). Je me sens toute novice.
Nous sortons par groupes de 3 et après une bonne douche brûlante, le petit creux se fait sentir (même après les lasagnes et le Tiramisu maison de la Piccola Italia, l’excellent traiteur/resto italien à deux pas de la piscine chauffée).
Tout est bien qui finit bien autour des brioches (parfaites pour faire un duo avec ma plaquette de chocolat), des mini-sandwichs au thon ou au houmous, des smoothies pomme/kiwi/ananas ou fruits rouges, des gâteaux maison, des noix, des dates, des abricots secs… Nous sommes toutes réunies à papoter assises sur des gros  ballons de kiné ou en tailleur autour du grand tissu imprimé.
Et de ce pic-nic improvisé, je suis ressortie émerveillée, comme une enfant pleine de joie de vivre, des étoiles plein la tête et la pleine lune à mes côtés pour me raccompagner chez moi la nuit.
Je  ne sais pas vous, mais moi j’y vais en couple bientôt et je pense revenir aussi toute seule “entre femmes”. C’est vraiment bon de se sentir légère, légère, légère…

Comme le dit Nathalie Vieyra, le tantra ou le bercement en piscine d’eau chaude, ce n’est pas un “abandon de soi”, c’est un “abandon à soi”. Nuance!


INFORMATIONS PRATIQUES:

Nathalie_VieyraBonus “Lâchez-prise” avec  Nathalie Vieyra

BONNE NOUVELLE : Nathalie vient de sortir un livre qui fait du bien, exceptionnellement bien illustré par  Flore-aël Surun (photographe) : “Lâchez-prise, promenades au pays de la conscience”, disponible notamment à la librairie la Musardine en ligne.

Nathalie_Vieyra_couverture

One Response to "Dreamwater avec Nathalie Vieyra, Test du bercement en piscine d’eau chaude"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »