Je suis une femme… et vous?

Dernières parutions

Nous sommes tou.te.s singuliers.ères.

Pour ma part, « Je suis comme je suis » comme dirait le poème de Prévert… « mes talons sont (parfois) trop hauts, ma taille (parfois) trop cambrée », à l’image de Lola et de toutes les femmes des soirées Drôles de dames de Paris. Je suis une femme comme elles.

travesti

Biologiquement, je suis une femme, je suis génétiquement née avec un chromosome XX, comme ces femmes athlètes, qui se sentent femmes, à qui l’on a assigné le sexe féminin à la naissance, mais dont les gènes ne sont pas reconnus assez féminins pour leur permettre de participer à des compétitions sportives de haut niveau (c’est fou cette histoire).

Procréativement parlant, je suis une femme, je suis maman, comme ce jeune transexuel qui avant toute opération irréversible avait abrité la vie dans son ventre. Le corps musclé, arborant une petite barbichette et des moustaches, il avait des pectoraux à la place des seins, son beau ventre rond était à l’époque similaire au mien. Aujourd’hui, c’est un papa gâteau certainement comme tous les papa rêveraient de l’être.enceinte

Sexuellement, je suis une femme, j’aime me sentir pénétrée par un homme, par la main d’une femme à l’occasion. Je ressens une vague de chaleur, de plaisir. J’aime aussi pénétrer mes partenaires (femmes ou hommes) qui sont en demande, pour profiter par exemple des joies du pegging (dont 69desirs.fr parlent très bien et testent plein de godes ceintures). Moi, c’est assez surprenant, mais c’est une pratique qui me fait plus mouiller que d’être pénétrée.

peggingAu coeur de l’acte sexuel, je suis une femme puisque j’aime être passive, me délecter des assauts de mes partenaires. J’aime aussi prendre les devants, plaquer cette jolie fille contre un mur et l’embrasser. J’aime tout autant m’assoir doucement mais sûrement sur une belle bite bien bandée, pour une de ces cavalcades mémorables. 

Je suis une femme, je suis soumise… enfin, pour qui est digne de ma confiance. Je n’ai pas de problème avec mon estime : je m’aime. Mais, je suis aussi switch, j’aime m’habiller de noir et de vinyle pour donner une bonne séance de fessée (ou bien plus) pour ces messieurs et ces dames, si demandeurs.ses de Dominas. Ou j’aime bien juste faire l’amour ou baiser d’égale à égal.

Dans mon identité sociale, je suis une femme, je me sens femme. Et parfois, je me sens autant homme que femme.

En ce moment, au quotidien, je me sens asexuelle, c’est une question de période de la vie, d’hormones. Et pourtant, en m’organisant bien, j’ai la chance de pouvoir me sentir hypersexuelle quelques heures bien heureuses en excellente compagnie.

old-to-youngDans mon orientation sexuelle, je suis une femme. Je suis hétéro puisque j’aime les hommes, je suis bisexuelle, puisque j’aime les femmes, je suis pansexuelle, puisque j’aime les personnes que je désire au delà de leur âge, de leur apparence physique, de leur sexe.

Dans mon intimité, je suis une femme, j’aime les caresses, la douceur, la tendresse, comme tous les enfants du monde, comme toi. J’aime parler le langage de l’amour : avec des mots d’encouragement, en créant des moments privilégiés avec les personnes que j’aime, en leur faisant des cadeaux, en leur rendant des services ou en créant une connexion forte par le toucher, tous mes sens en éveil.

Je suis une femme, je suis comme je suis, j’ai eu le choix d’être comme je suis.

J’ai eu beaucoup de chances.

Nous sommes tou.te.s singuliers.ères et variables dans le temps. 

Vis ta vie, expérimente, écoute ta raison, ton corps et ton cœur, fais tes choix, et surtout n’oublie pas que  tes choix peuvent être cumulatifs et réversibles.

Tes retours d’expérience sur ton genre et tes choix sont  carrément les bienvenus en commentaires.

unique

PS : Oui, cet article aurait pu paraître sur la passerelle 2 vie. C’est Charlie et Renaud qui m’ont inspirés sur ce coup-là. Et bien sûr Laura Cherfi, coach chahuteuse qui met du coeur à l’ouvrage pour toujours et encore remettre en cause nos croyances.

3 Responses to "Je suis une femme… et vous?"
  1. Excellent, oui clairement l’article aurait pu paraitre sur lapasserelle 🙂 merci d’ailleurs du clin d’oeil
    combien juste est ton :
    « n’oublie pas que tes choix peuvent être cumulatifs et réversibles. » contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.
    Et puis la Vie, l’amour, le sexe ca se multiplie ca ne se divise pas, tu es maman tu vois de quoi je parle
    en tout cas en c’est temps tumultueux ca fait plaisir de lire un tel article.
    Renaud rajoute que tu aurais pu finir par je suis une femme… Humaine, car au delà des sexes, des représentations, des normes sociales c’est ce que nous sommes tous avant même d’être mâle ou femelle
    Des gros bisous de nous tous à vous tous.tes
    Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »