Françoise Colliot nous révèle le contenu du cahier de bonne maman

Dernières parutions

Françoise Colliot tient les blogs aveclamaingauche.com et pallilogienyc où l’on trouve ses textes. Je vous ai déjà parlé des souvenirs de Tatie Monique et à l’époque j’avais même interviewé Françoise Colliot. Elle nous offre un deuxième opus de rêve à commander en ligne : le cahier de bonne maman (allias Rosalie dans sa jeunesse). Oui, oui, il s’agit bien du cahier laissé dans la cuisine pour Monique par une femme très âgée, libre dans son corps, ayant bien vécu et bien vivante. “Qui verrait dans sa grand-mère la jeune fille, la femme qu’elle fut?”
Déjà, grosse fierté, je suis citée sur la 4ème de couverture pour mon pitch de cette grandiose trilogie en construction : Dans une famille, toutes les deux générations, une femme s’éprend de liberté sexuelle et des plaisirs de la vie. Chaque femme raconte son histoire dans un cahier qu’elle laisse traîner sur une table de cuisine quand la relève se manifeste.

Merci beaucoup Françoise. J’ai complètement craqué pour ce livre qui m’a transporté en Provence après la guerre 14-18, mais surtout en terre de libertés amoureuses. Je ne m’attendais pas à autant de vie en 150 pages. Les scènes saphiques (entre Rosalie et Nathalie) sont très justes et très belles. Le quatuor central (avec Pierrot et Toine), totalement polyamoureux, dispose d’une boite à idées sexuelles : “Nous éprouvions un plaisir enfantin à y glisser nos papiers en prononçant cette formule “accepte cette offrande pour le plaisir de nos corps”. C’est juste divin comme phrase à prononcer.

C’est vraiment de la littérature vanille ultra positive et solaire comme j’aime.

Les scènes à plusieurs sont grandioses et réalistes : “Je me sentais comme un bateau en papier que je ne pouvais diriger au milieu d’un océan de plaisir, à la merci de ses vagues. Quand il arracha sa bouche à mon sexe, je fus propulsée dans la réalité, dans cette clairière ensoleillée, entourée des personnes que j’aimais le plus au monde.”

Et quand le thème de la pluralité fait son entrée, Pierrot est vraiment aux côtés de Rosalie : “Tu n’es ni une fille perdue, ni une catin! Ma Rosalie, tu vas offrir du bonheur, du plaisir à d’autres et tu vas en prendre, tu ne perdras rien! Et certainement ni mon amour, ni mon respect! Mais toi, en as-tu envie?”

Les personnages de Françoise m’émeuvent. Rosalie est une belle et grande femme : “J’ai appris le plaisir d’apprendre, celui de partager mes découvertes, mes savoirs, j’ai appris la curiosité, j’ai appris la souplesse, je veux dire de ne pas rester ancrer dans mes convictions, dans mes certitudes si j’étais dans l’erreur, de ne jamais rien tenir pour acquis.”

J’ai eu les larmes aux yeux souvent, parce que je suis sensible, entre deux scènes de cul vraiment excitantes. J’ai même relu 5 fois de suite le paragraphe suivant : “Quand on est intimement convaincu que la vie s’achève avec la mort, qu’il n’y a rien après, ni paradis, ni enfer, on profite de chaque instant, malgré les contingences, malgré les souffrances et on est plus attentifs aux autres, plus ouvert. En tous cas, c’est ainsi que nous étions, que nous sommes toujours”.


INFORMATIONS PRATIQUES :

Commandez les livres de Françoise Colliot en ligne : https://aveclamaingauche.com/la-boutique-a-palli/


Bonus vidéos nudiste au soleil

En pleine lecture de cet opus, j’ai sauté sur mon mari avec une requête surprenante, un peignoir au bras, et une petite fiole à la main : “Viens, il fait un soleil magnifique, on va faire des photos au jardin”. Il n’a pas compris tout de suite où je voulais en venir. Il m’a vu me déshabiller et lui demander de lancer finalement une vidéo. Rosalie et Nathalie dans le livre sont amantes et jouent à laisser couler de l’huile d’olives sur leurs corps, seules ou devant leurs futures maris. Spontanément, j’ai eu envie de goûter ce plaisir simple (patientez 2 secondes pour charger les 3 tweets avec vidéo intégrée) :

 


Bonus lectures érotiques de Charlie #lec

Mmm, chic, chic, chic, la voix de Charlie vous plonge dans le cahier de bonne maman. Encore une raison de plus de l’acheter : vous savez que c’est jouissif!

One Response to "Françoise Colliot nous révèle le contenu du cahier de bonne maman"
  1. Je réponds à l’interrogation d’Ève, il y aura bien un troisième tome, “Chroniques matrimoniales” où deux récits s’entrecroisent, celui de Monique qui raconte l’année qui a suivi son mariage et Rosalie qui raconte les années autour de la deuxième Guerre Mondiale. Ce troisième volume m’offre le luxe de pouvoir approfondir les personnages, leur personnalité.
    J’écris aussi, avec plus de difficulté, un quatrième opus “Manon à l’école buissonnière” qui raconte la décennie actuelle.
    J’ai aussi, en projet, un autre tome beaucoup plus sombre, dont le titre devrait être “les années noires” (titre plus que provisoire pour un projet qui est encore qu’une idée), dans lequel je voudrais aborder les années SIDA, la mort, le deuil.
    Encore une fois, je voudrais remercier Ève, sa critique est pour moi comme une Légion d’Honneur… je ne trouve pas les mots pour exprimer ma gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »