Ô combien de lèvres intimes

Dernières parutions

Vagina, vulva, labia… bref, aujourd’hui on parle gentiment de chattes. De la mienne, de la tienne, de la sienne. De toutes les minettes en version réaliste.

[LE CONTENU DE CET ARTICLE EST EXPLICITE]

Petites questions juste entre nous : Est-ce que vous avez déjà eu envie de vous offrir ou d’offrir une chirurgie des lèvres intimes? Vous trouvez votre/sa vulve asymétrique? Des petites lèvres trop grandes, trop longues, trop charnues?
Et bien moi oui. Parfois, je ne me sens pas à l’aise avec ma chatte.
Et bizarrement, j’ai compris pourquoi j’avais tant envie d’une chirurgie au détour d’une conférence TED sur le manque d’informations des jeunes filles sur les basiques de la sexualité, comme par exemple :
– penser à nommer la vulve quand on parle de son corps à une fillette,
– ne pas considérer comme normale de ressentir une douleur pendant les rapports sexuels,
– s’étonner de la non réciprocité des rapports buccogénitaux entre hommes et femmes avec son partenaire si besoin est…
Bref, j’ai eu un flash.
Pendant mes 12 premières années, ma chatte ressemblait à ça (très simplement, les petites lèvres étaient imperceptibles) :
Les grandes lèvres étaient potelées, symétriques, les petites lèvres non visibles sans écarter les grandes lèvres et le clitoris un tout petit bourgeon.
Et malhonnêtement, les pubs de promotion de la chirurgie plastique se servent à fond de cette image juvénile :
Et puis toute petite, j’ai joué avec Barbie, qui a un sexe lisse inexistant. Ça ne m’a pas vraiment aidé à voir ce qui se cache sous le triangle du pubis féminin…
Quand je suis arrivée à la puberté, on m’a parlé de la pousse des poils pubiens, des règles, de tout un tas de choses. Mais j’ai l’impression que l’on ne m’a pas dit que mes petites lèvres allaient évoluer pour prendre leur forme adulte.
Encore une petite question juste entre nous :
De nos jours, où est-ce que l’on peut voir une chatte de femme adulte quand on est une jeune fille?
La première chose qui me vient à l’esprit, c’est le porno….
Peut-être que l’on pourrait avoir comme référence pour des vulves adultes celles des actrices porno, dont les fleshlight sont dits “hyper réalistes”, comme celle de Katsuni :
Katsuni Fleshlight®
Katsuni Fleshlight®

Malheureusement, je suis désolée de nous décevoir, c’est un effet de modelage, qui à nouveau recherche à esthétiser et rechercher une certaine symétrie (parce que la symétrie, c’est le beau, c’est la perfection…).

Et puis en cherchant sur le net, je suis tombée sur des emoji de flirtmoji faisant la promotion de la diversité des formes de vulves, c’est assez mignon :
http://flirtmoji.co

Bon, j’ai pris le sujet à bras le corps (pour la bonne cause bien sûr) pour chercher des visuels de vulves “réalistes” (et non pénétrées):

Alors finalement, non, je n’ai pas une chatte symétrique. Et parce que je me rase ou m’épile, ma chatte est lisse, et les petites lèvres se voient bien plus que sur une chatte au naturel.

Mais dans le fond, j’en ai vu plein des chattes (si, si, je vous assure, vraiment beaucoup, et de très près), et elles sont toutes mignonnes à leur façon. Nous sommes toutes singulières, et la norme de la symétrie… et bien elle relève de l’idéal féminin.
Je ne suis pas l’idéal féminin.
Alors, considérant que c’est très normatif cette histoire de chirurgie plastique intime. Là aujourd’hui maintenant tout de suite, ça m’a fait passer l’envie de m’automutiler pour me plaire.
Je précise que ceci est une réflexion personnelle, n’engage que moi et qu’un jour je changerai peut-être d’avis.
Mais j’avoue que certains chiffres me laissent perplexe :

Aux Etats-Unis, le nombre d’interventions a bondi de 44% de 2012 à 2013. C’est la plus forte croissance du secteur après les implants fessiers, selon l’American Society for Aesthetic Plastic Surgery.

Les femmes qui décident de donner une nouvelle apparence à leurs parties intimes sont plutôt jeunes et sont âgées entre 20 et 40 ans. Certaines y ont recours pour des raisons fonctionnelles et d’autres dans un but purement esthétique pour se débarrasser d’un complexe.

Zou, je laisse tomber mes complexes pour l’instant.

“The Great wall of vagina” de Jamie McCartney

Top 10 des Tumblr sur les lèvres intimes

Je ne compte plus le nombre de Tumblr dédiés aux lèvres intimes, c’est bluffant.

Allez, on se fait un top 10 :

  1. http://labiaclub.tumblr.com/
  2. http://vaginalabia.tumblr.com/
  3. http://lovebiglabia.tumblr.com/
  4. http://biglabiaparadise.tumblr.com/
  5. https://only-biglabia.tumblr.com/
  6. http://assseeker.tumblr.com/
  7. https://largelabiaflap.tumblr.com/
  8. http://largelabia123.tumblr.com/
  9. http://beautyvulva.tumblr.com/
  10. http://lusciouslabialikes.tumblr.com/

Bonus “The Great wall of vagina” de Jamie McCartney

 

 

3 Responses to "Ô combien de lèvres intimes"
  1. Merci beaucoup pour cet article, moi aussi je ne suis pas satisfaite de l’aspect visuel de ma vulve mais aucun des nombreux partenaires sexuels que j ai eu au cours de ma vie n a eu l air de partager mon opinion bien au contraire. ..ils sont nombreux à m avoir léchée avec une delectation évidente .. la meilleure façon d être rassurée

  2. Bravo pour ce nouveau billet. Et très heureux pour vous que l’envie de l’opération vous soit passée. Je suis un grand fan des vulves charnues -et glabres-. Il y a tellement de plaisir à donner en jouant avec les chattes… Je n’ai pas encore fini ma collection !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »