Kantoutacou, le jeu qui dé(b)ride la sexualité

Dernières parutions

Aujourd’hui on parle de jeu avec un jeune couple d’entrepreneurs Samy et Sophie, que j’avais rencontrés dans une soirée Gentle et revus au Sex Tech Lab cette année. Bonne ambiance assurée.

Dites-nous tout ! Kantoutacou c’est le nom du jeu, quelle est l’origine de ce projet collaboratif… et surtout comment ça se joue ?

On est 4 dans l’équipe avec Lucas et Fred. Un vendredi de mai 2015, Lucas avait proposé à Sophie de participer à un Startup Weekend (un concours de création de startup), on l’a rejoint tous les deux et un peu par accident on s’est retrouvé à bosser sur un projet de “boîte à chatte » : un objet technologique modélisant le sexe féminin et relié à une application sur iPhone ou Androïd qui lance des défis aux gens autour de la table pour se saisir de l’objet, le stimuler et gagner des points.

On voulait faire quelque chose de drôle sans être vulgaire et surtout on tenait à la portée sociale de l’objet : briser les tabous, libérer la parole sur le plaisir féminin. Le samedi matin, Lucas a eu la chouette idée de garder cette idée mais de se servir du médium jeu de cartes beaucoup plus simple à développer en un weekend ! Le dimanche, Sophie présentait le jeu devant le jury et les 54 autres participants et on a gagné !

On ne pouvait pas s’arrêter là. Sophie a appelé Fred pour les illustrations et on s’est vu tous les mardis soir et quelques weekend pendant 2 ans pour développer kantoutacou de sorte à en faire un jeu de soirée accessible, évolutif et rejouable qui fasse parler de toutes les sexualités de manière décomplexée, positive et éduquée.

Le jeu est très simple. Les cartes proposent des histoires de cul déclinées sur la base de mots-clés surlignés en jaune. Elles se jouent lues telles quelles ou modifiées comme on veut à condition de conserver les mots-clés. On distribue 5 cartes à chacun. A partir de là, on propose deux règles du jeu qui se jouent selon l’envie et offrent des expériences de jeu différentes.

Dans la première, le game master joue une carte. C’est l’histoire pivot. Les autres joueurs doivent la combiner avec une carte de leur jeu, dans le sens de leur choix, en utilisant kantoutacou pour les connecter et proposer la meilleure combinaison. Le game master donne le point à la meilleure combinaison. La personne à sa gauche devient game master et ainsi de suite jusqu’à ce que quelqu’un ait 3 points.

Dans la deuxième, le game master lance une discussion avec une carte. Les autres joueurs doivent se débarrasser de leurs 5 cartes en les glissant dans la conversation. Pas d’ordre pour jouer, chacun joue quand il peut, mais pas deux fois de suite. Le premier sans carte a gagné mais attention au game master qui veille, juge de la qualité des interventions de chacun et peut demander aux joueurs de reprocher une carte si le niveau n’est pas assez bon à son avis.

Avec les deux règles du jeu, les joueurs commencent par jouer en se basant sur les cartes et au fur et à mesure, ils s’en détachent, improvisent et c’est de plus en plus drôle !

Ça permet de sortir de soi, de son genre, de son sexe biologique, de son orientation sexuelle, alors, non ?

Oui ! On a tenu à représenter la diversité des genres et des sexualités dans le jeu pour cette raison. On veut que chacun aborde la réalité de l’autre de manière ludique pour mieux la connaître, ne plus en avoir peur, aller à l’encontre des préjugés et on espère participer à un mouvement pour plus de tolérance.

Tu peux pas savoir à quel point c’est jouissif de voir un mec qui se disent hétéro pur et dur et qui incarnent une carte en tant que gay ou trans. On pense que ça fait un peu bouger les lignes.

C’est important pour vous que les cartes soient respectueuses de tous les possible de la sexualité humaine ?

Oui aussi ! On met en avant une vision positive de la sexualité. On a justement tenu à faire des parties avec des personnes qui n’avaient pas la même sexualité que nous afin qu’ils nous disent si les cartes étaient drôles ou pas, offensantes ou pas offensantes. On en profite pour faire un appel à tes lectrices lesbiennes. On aimerait avoir plus de cartes représentatives de leur sexualité.

Les cartes changent selon les éditions. La 1ère s’intitule “tout le monde est content”, la 2ème “surprise partouze”. Ça modifie vraiment l’ambiance du jeu ?

Les règles du jeu sont les mêmes mais le contenu des cartes change. L’ambiance du jeu sera sensiblement modifiée dans les thèmes abordés peut être mais on garanti la teneur en fous rires des parties ! Cela dit on en profite pour décliner toute responsabilité quant au contenu de l’édition « surprise partouze », c’est l’édition non censurée avec les idées de cartes de la kantoutacousphère (les contributeurs ndlr).

Vous sillonnez la France en ce moment pour présenter le jeu. Est-ce que vous ressentez les différentes #CULtures régionales dans les parties ?

Étonnamment, non. Il y a eu des différences dans la réception du jeu selon les régions mais on pense que c’était du à un mauvais choix de public plutôt que la preuve de différences culturelles.

Attention je vais oser une question perso : En tant que couple, est-ce que vous parlez souvent de sexualité dans l’intimité en dehors du jeu ?

Non jamais ! (rire) Si bien sûr, mais on va autant parler de notre sexualité, de notre intime que de la sexualité en général. On y réfléchit beaucoup et on la met en perspective avec tout plein d’autres sujets : le genre, l’histoire, la société, l’actualité. Ça va très loin parfois ! Samy écrit un abécédaire sur la thématique ! Il y conserve l’approche humoristique de kantoutacou tout en offrant un point de vue critique aux lecteurs sur les thèmes abordés.


INFORMATIONS PRATIQUES :

PARTICIPEZ à la campagne de kantoutacou sur Kickstarter

https://www.kickstarter.com/projects/kantoutacou/kantoutacou-le-jeu-cul-te?ref=11hn70

Le site internet Kantoutacou

https://www.kantoutacou.com

Et bien sûr vous pouvez suivre leurs aventures sur les réseaux sociaux 

https://www.facebook.com/kantoutacou

https://www.instagram.com/kantoutacou

https://www.twitter.com/kantoutacou


https://twitter.com/kantoutacou/status/920305473240403968

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »