_La prédiction_ le livre interdit, enfin en librairie

Dernières parutions

Elle est anonyme et tient le compte _laprediction_ sur instagram, qui vient de donner lieu à la publication d’un livre éponyme aux éditions La Musardine. Lors d’une soirée où j’ai dégusté des mots (avec le site Le verrou, je vous en reparle bientôt), j’ai rencontré et interviewé cette écrivaine formidable, pleine de vie :

C’était un exutoire pour toi d’écrire ?

J’ai écrit pour nourrir ma créativité, pour ne pas mourir. J’étais dégoûtée des hommes et du milieu du travail. Chaque fois que je me retrouvais dans un contexte professionnel, je me retrouvais harcelée sexuellement. Alors, j’ai pris le contre pied, je me suis dit que j’allais faire bander les gens en le voulant vraiment et reprendre la maîtrise par l’écriture.

Et alors, d’avoir publié ce livre, ça te donne envie de réécrire ou pas?

Oh oui, je suis déjà sur le tome 2.

Quand tu as créé le compte _La Prédiction_ tu me disais que tu avais déjà tout écrit de ton roman, et que tu diffusais des extraits, illustrés d’une image?

Oui, j’ai fait ça pour tester des petits fragments, sans mettre les passages les plus hots, mais pour voir si ma sensualité était un peu reconnue par les gens. On a toujours dit de moi « Tu es très sexuelle comme personne ». Au delà de mes mots. En fait, ce que j’ai compris, c’est que je suis trop sexuelle, parce que je suis vachement libre, dans ma sexualité, dans mes propos, de plein de carcans hétéronormés auxquels je n’attache pas d’importance, les classes sociales, et cetera.

Et les gens ne disent pas « libre », ils disent « sexuelle » ?

Je pense que les gens se disent que quand tu es libérée de plein de contraintes, forcément dans ta sexualité, ça doit l’être aussi. Donc, du coup, tu es quelqu’un de sexuel. Je ne comprenais pas pourquoi je faisais peur aux mecs, pourquoi j’étais intimidante. Je me suis réappropriée le fait d’être trop sexuelle en le rendant beau. Parce que la sexualité c’est trop génial.

Quand tu as écrit, est-ce que tu t’es posée des limites sur ce qui peut être sexiste?

Dans mon livre, je me suis posée la question pour 3 passages, au regard de mon évolution et de mon combat féministe. J’ai écrit par exemple « Il était très viril ». Viril, maintenant je trouve ça naze. Ou puissant, ce genre de valeurs associées à la masculinité. Et puis je l’ai laissé en témoignage de qui j’étais. C’était un témoignage de la sensualité que j’ai en moi. Aujourd’hui, j’ai des centaines de gens qui m’écrivent sur mon compte instagram, c’est deep, c’est très social et je veux libérer la parole.

Tu as aussi voulu casser les codes de la littérature ?

On m’a très vite recommandé de faire de toutes mes nouvelles un roman. Hors je trouvais que la ponctualité des rencontres était beaucoup plus belle en étant chacune mise en valeur au cas par cas et non que toutes soient rassemblées dans une seule histoire. Tous les personnages qui existent dans mes histoires sont des mecs que je connais dans la vie, et dont je me suis inspirée pour leur caractère, leur gestuelle, et rendre l’histoire la plus vraisemblable possible. Cela me fascine le caractère des gens, leur rythmique verbale, leur gestuelle.

Effectivement, c’est ce qui fait la vraisemblance du récit.

Oui, mes lectrices et lecteurs m’ont dit « On a vraiment l’impression d’être Alma ».

D’ailleurs, Alma c’est l’âme…

Et en arabe, cela veut aussi dire le fleuve.

Et alors, tu te sens finalement plus Alma ou plus toi-même ?

Les deux. C’est celle que j’ai toujours voulu être et que l’on a toujours voulu restreindre. Cela m’a fait être moi encore plus.

Et alors pourquoi la prédiction ?

C’est expliqué dès le début du livre. #TEASER La vraie histoire c’est qu’avec mon premier petit ami, quand j’avais 17 ans, je voulais tout tester avec lui.

Ah oui, tu as raison, je viens de le lire en deuxième page du prologue, je comprends mieux.

« – J’ai toujours su que tu deviendrais nympho

– Pardon? (…) Tu es véritablement en train de me dire ça, simplement en te basant sur le fait que j’étais curieuse de tester ma sexualité avec toi?

– Oui voilà. »

La prédiction, parue aux éditions La Musardine

Informations pratiques :

324 pages pour 15€

http://www.lamusardine.com/P32507-la-prediction-la-prediction.html

Le pitch officiel : Alma, trentenaire tout juste remise d’une rupture douloureuse, se livre à travers 10 histoires érotiques. Alma est libre. Alma danse et boit. Alma aime et jouit. Alma joue avec les hommes et s’amuse à devenir leur jouet. Libérée, curieuse, elle en a fait une quête. Elle veut tout connaître de son corps et de celui des autres. La Prédiction, projet artistique éclos sur Instagram, puis censuré à de nombreuses reprises, tourne une nouvelle page de la littérature érotique. Une littérature incarnée, actuelle, celle d’une jeune femme qui assume pleinement sa sexualité, avec ou sans sentiments, de façon jouissive et sans pudeur.

https://www.instagram.com/_laprediction_/

https://www.laprediction.com/

Bonus vidéo de la jolie Miss à la librairie Mollat de Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Newsletter

septembre 22, 2019

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes.


Inscription à la newsletter

La newsletter vous informe régulièrement de toutes les nouveautés :)

Twitter

Suivez-moi sur mon super Twitter @Eve2Candaulie


Page Facebook

Et vous pouvez bien sûr liker ma page Facebook pour suivre mes actualités CULturelles : Eve DeCandaulie

Mon profil Facebook, c'est Eve Candaulie (mais pour éviter d'être virée de Facebook pour la 6ème fois, je ne peux vous accepter en ami que si l'on se connaît dans la vraie vie... pas facile)


Quelques soient vos opinions, laissez librement vos commentaires sur les articles.

Abonnez-vous : ça marche ;)

septembre 22, 2019

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Archives

mai 5, 2017

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Translate »