Le dictionnaire du BDSM : Gala Fur vous guide hors des sentiers battus

Dernières parutions

Dictionnaire du BDSMIl y a encore trop de mots que l’on n’ose pas encore évoquer autour de la machine à café le lundi matin : anaclitisme, ballbusting, gynarchie, hypoxie, kinbaku, odalexanie, powerplay, sling, switch, trampling, viragophilie, wrapping, zentai. Je plaisante, mais avouez que vous aimeriez bien en savoir un peu plus sur le côté obscur de la force sexuelle.

Voici une somme de connaissances contemporaines compilées dans un très bon livre, collector, écrit par une Domina française, Gala Fur :

le dictionnaire du BDSM

L’espace d’une lecture, le dictionnaire du BDSM vous propulse dans un univers de pratiques, d’ustensiles, d’artistes, de pratiquant.e.s. Suivez le guide!

J’ai même eu un peu l’impression d’être propulsée dans la salle des Munchs de PariS-M que Gala Fur animait avec le bon docteur Senzo. Des copines sont dans le livre comme Marie L’albatrice, fondatrice de l’érosticratie et même le bon docteur Senzo à la fetnight se retrouve en photo pleine page. On parle de la nuit Dèmonia et de la boutique éponyme, de la Playnight (à laquelle j’ai consacré un bon début de chapitre à la page 171 de #LIP), de la boutique Métamorph’Ose de la rue Quincampois. C’est top! Donc c’est avant tout un livre qui décrypte pour vous un univers bien réel.

Dictionnaire du BDSM
Ahhh le fameux “je voudrais vivre des soirées parisiennes”… Et à droite une somptueuse illustration d’Alex Varenne


C’est vraiment un livre d’art qui s’adresse aux personnes Vanille (la définition est dans le dictionnaire mais je vous glisse une slide d’explication ci-dessous) autant qu’aux BDSMeur.se.s.

slide_11

L’avant-propos de Véronique Bergen pose bien l’ambition de l’ouvrage : “Qui tente de déplier le continent BDSM tombe sur des portes qui ouvrent à leur tour sur d’autres portes, tant l’espace de la domination-soumission est fibré, pluriel. L’acronyme BDSM traduit cette complexité sinueuse : il intrique trois couples, ceux de BD, Bondage, Discipline, de DS, Domination, Soumission et de SM, Sadomasochisme. (…) les nouveautés sociétales que repère et analyse l’ouvrage avec brio (apparition des réseaux sociaux, cyberculture, éthique, jeux de rôles, vogues du shibari et du cosplay venues du Japon) modifient les pratiques. Visionnaire, novateur en sa radiographie intime et subtile de la sphère SM, en ses analyses des mutations contemporaines, en ses réactualisations, ce Dictionnaire du BDSM regroupe une constellation d’artistes contemporains, connus ou marginaux. (…)”

Franchement, il y aurait largement matière à écrire une encyclopédie.

Les illustrations sont vraiment bien choisies.

Pour vous teaser, je peux vous confier que l’on retrouve Raven dans une illustration… très évocatrice :

capture-decran-2016-12-16-a-21-52-14
L’attente, Raven.

J’ai retrouvé à la lettre “F”, un dessin de “facesitting” de Nampo Harukawa, artiste pour le moins inspirant, dont voici deux autres exemples de croquis explicites :

tumblr_m8vct0chlk1rdyfl6o1_500 tumblr_nklfuzorue1u79l0do1_500

Le dictionnaire du BDSM est aussi une oeuvre grâce à laquelle les concepts trouvent mots à leur pointure, comme “souminateur” ou “souminatrice” qui fut une révélation pour moi, tel qu’expliqués par Gala Fur :

“Dans une relation sadomasochiste, le ou la soumis-e tourmenteur se comporte comme un enfant qui agace sa mère, jusqu’à ce qu’il soit puni. Les souminateurs et les souminatrices déploient d’habiles stratégies, souvent inconscientes, dans le but de provoquer le sadisme de leur partenaire.”

Et de tout le livre, je vous livre mon coup de coeur iconographique (parce que je crois que j’adorerai peindre des toiles comme celle-là) :

capture-decran-2016-12-16-a-21-40-47
Santa Generosa, Massimiliano Sossella, 2008.

Enfin pour attiser plus encore votre curiosité, je vous cite la définition des lieux d’éveil interne que l’on peut atteindre via le BDSM:

“On appelle subspace le lâcher-prise et l’état de conscience modifié auxquels mènent un bondage, un petplay ou une séance SM, quand le sub réussit à se défaire de sa subjectivité.”

“la concentration, le contrôle absolu de la situation et le pouvoir sur l’autre permettent au top d’atteindre un état de conscience modifié, le topspace. Cette transe légère est accessible lors d’une longue interaction avec une personne passive.”


VOUS POUVEZ ACHETER CE LIVRE EN LIGNE OU EN LIBRAIRIE

 

3 Responses to "Le dictionnaire du BDSM : Gala Fur vous guide hors des sentiers battus"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »