1740-1814… 2014 – Qui suis-je?

Dernières parutions

indice numéro 1 : Il a décompté s’être branlé 6536 fois en deux ans et trois mois de sa vie vers quarante ans.

indice numéro 2 : 1740-1814… 2014, son année de naissance, de mort, de remembrance

indice numéro 3 : De lui ne reste que la quintessence de la perversité en littérature érotique

Cliquez sur une image pour voir les corps enlacés s’animer (sexy les nouvelles pubs du Musée d’Orsay:-)) :

sade sade-4sade-3sade-2

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques citations extraites des lettres d’une vie :

« je me levais tous les matins pour chercher le plaisir (…) comme je prévois que les occasions de réjouissance pourraient devenir plus fréquentes »

« Oui, je suis libertin, je l’avoue, j’ai conçu tout ce qu’on peut concevoir dans ce genre là, mais je n’ai surement pas fait tout ce que j’ai conçu et ne le ferais surement jamais »

« Ma façon de penser, dites-vous ne peut être approuvée. Et que m’importe? Bien fou est celui qui adopte une façon de penser pour les autres! Ma façon de penser est le fruit de mes réflexions ; elle tient à mon existence, à mon organisation. Je ne suis pas le maitre de la changer ; je le serais, que je ne le ferais pas. Cette façon de penser que vous blâmez fait l’unique consolation de ma vie »

« Je suis un libertin, mais je ne suis pas un criminel, ni un meurtrier »

« Selon Descartes, la nature abhorre le vide (…) vous avez un fort bon contresens, du maniement, de l’étroit dans le contresens et de la chaleur dans le rectum, ce qui fait que je m’accorde fort bien avec vous » (lettre à sa femme)

Et quelques citations plus étonnantes pour un homme étonnant, puisque l’humain est plein de contradictions 🙂

« Parjure ! Ingrate ! Que sont devenus ses sentiments de m’aimer toute ta vie (…) Mais que dis-je? Ah ma chère amie, ma divine amie! Seul soutien de mon cœur, seul délice de ma vie, mon cher amour, où m’emporte mon désespoir? (…) Aime-moi toujours, sois-moi fidèle, si tu ne veux me voir mourir de douleur. (…) Adieu mon bel enfant, je t’adore et t’aime mille fois plus que ma vie. Va, tu as beau dire, mais je te jure que nous ne serons jamais l’un qu’à l’autre » (à 23 ans, lettre à Anne Laure Victoire de Lauris)

« Mais elle a fait des infidélités à son mari… Ah! Voilà où je ne trouve pas d’excuse! L’adultère des femmes est sujet à des inconvénients si horribles, il a des suites si funestes et si fatales, que je n’ai jamais pu le tolérer. Chercher dans mes principes, fouillez l’histoire de mes désordres, vous verrez que j’ai peu troublé ce lien dans ma vie, et pour une douzaine de pucelles, ou soit-disant telles, que j’ai cherché à séduire, vous n’y trouverez pas trois femmes mariées. » (entre 40 et 50 ans)

Donatien Alphonse François, Marquis de Sade (1740-1814… 2014)

sade-5 IMG_7821

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »