Mexique, Cancun référence libertine? interview d’Elo et James

Dernières parutions

Le Mexique, on en parle, on en parle dans les plans libertins, mais qu’en est-il vraiment ? Petite interview d’Elo et James, deux sexplorateurs du monde libertin, juste avant une soirée parisienne sur une splendide péniche. Un témoignage authentique pour y voir plus clair sur les mystères de Cancun :

Salut les plus beaux (je vous jure qu’ils sont vraiment trop mignons, un peu bronzés), vous revenez du Mexique ? De Cancun ?

Elo & James : Oui, nous revenons de Cancun et juste avant, nous sommes allés à Playa del Carmen, où l’on avait un hôtel classique. C’est sympa Playa del Carmen, on a fait de la plongée, on a vu des tortues.

C’est là que vous avez pris la photo dans la grotte à ciel ouvert que vous m’avez envoyé ?

Elo & James : Oui, c’est ça. Ça s’appelle des cénotes (prononcer cénotés), il y en a plein au Mexique. Nous avons fait beaucoup d’activités sous-marines et des petites ballades. Et après à Cancun, nous sommes allés au Temptation Resort Spa, qui est une référence libertine, mais qui n’est pas un hôtel exclusivement libertin.

IMG_2102C’est un énorme hôtel avec plusieurs piscines, où à la manière américaine, tu es avec ton énorme verre de boisson dans la piscine, avec un fond sonore très « boum boum » comme à Ibiza. J’étais la plus dénudée de toute la plage, parce que j’étais en mini string. Les filles étaient beaucoup en string et topless.

Je regarde sur la Google map, c’est là :

Je mate le site de l’hôtel Temptation Resort Spa, il est super ambigu : ADULTS ONLY + TOPLESS OPTIONNAL + ALL INCLUSIVE + SENSUAL + FUN

IMG_2105[1]Ok, ok, c’est plutôt sympa comme photos. Est-ce que tu peux être nue sur la plage ?

Elo & James : Pas nus. C’était des strings ou des maillots de bain classiques. Personne n’était nu, ni au bord de la piscine ou de la plage… sauf quand ils étaient alcoolisés, mais il n’y avait rien de sexuel. Le soir, les couples étaient habillés sexy, il y a eu un défilé de lingerie, mais ça a duré un quart d’heure dans la soirée. Les après-midi, il y avait des jeux, un peu comme le quizz des zamours, que les américains adoraient. C’est comme au Club Med. Nous avons discuté avec quelques couples, mais personne n’avait d’arrière-pensées. Disons, qu’on peut être un peu dénudés.

IMG_2102[1]Et il n’y avait pas de mecs seuls ?

Elo & James : Si, il y avait des bandes de potes de grands blacks…

Ahhh, ça ça m’intéresse les « bandes de potes de grands blacks ». Ceux-là, tu les invites dans ta chambre pour l’après-midi ?

Elo & James : Oui, c’est ce qu’avaient fait Martin et Solveig. Elle les avait branché à la piscine et ils étaient tous venus les uns après les autres dans leur chambre. Mais franchement, le prix ne justifie pas la qualité de la suite.

IMG_2096[1]Et alors le spa ? Puisque ça s’appelle Temptation Resort Spa…

Elo & James : Un Spa ? Oui et non, disons que tu payes en supplément l’accès au Spa avec hammam, sauna, bain à remous et massages sur réservation. Cet hôtel est vraiment un énorme complexe, il y a plein d’américains, plein de canadiens aussi, du coup, ça parle français. Il y a une salle de sport, trois piscines : une calme, une beach volley et une « ambiance » avec un bar au centre de la piscine et un animateur. La plage privée donne sur les piscines qui donnent sur l’hôtel. Mais tu peux te mettre en string topless comme ailleurs, comme à Rio par exemple.

Oui et non, à Rio tu peux te mettre en string mais pas topless. C’est sacré les seins pour les brésiliens.

Elo & James : C’est vrai, alors qu’aux États-Unis, tu peux te mettre en bas de maillot de bain classique et topless. Alors qu’effectivement, à Cancun, le string et le topless ça passe bien. Le soir, les filles s’habillaient class mais pas aussi sexy que toi.

Ça c’est parce que je suis en tenue vinyle.

Elo : Oui, même ce que je porte, je pense qu’il y avait peu de femmes qui l’aurait porté.

En même temps, peu de femmes portent aussi bien que toi la combinaisMade with Repix (http://repix.it)on en résille avec les petites paillettes et les légères stries…

Elo & James : Bon ok, elles mettaient des petites robes sympas. Disons qu’elles sont habillées comme pour une soirée verticale sexy. En fait, il y a pas mal d’américains qui viennent là pour deux trois jours parce qu’ils ne sont pas loin, pour faire un peu la fête, pour se baigner. Il n’y a pas d’allusions. Ils ne viennent pas là pour le sexe. En fait si tu recherches des mecs seuls, il faut aller là. Pour les couples, non. Ça fait un peu démotivateur dis comme ça, non ?

C’est honnête. Il faut bien que l’on sache où c’est vraiment sexe sur la planète. C’est pour ça que je viens d’ouvrir une section voyages. J’ai un ami qui m’a parlé d’un love hôtel à Taïwan pour couples, on en reparlera bientôt. Miss C. est allée sur les plages naturistes de Miami, elle a accepté une interview, on en reparlera aussi. C’est pour ça qu’on a une carte du Paris libertin en français et en anglais. Il y a plein de libertins qui veulent aller au Mexique, au moins votre interview donne un premier point de repère.

Merci encore les loulous d’avoir répondu à ces questions.

Passons à côté, les hommes attendent sagement.

Avis aux lectrices et lecteurs de ce blog : dites-moi où vous êtes allé, si vous avez des bons plans libertins (soit en commentaires, soit dans la rubrique contact).

LE MONDE RESTE A DÉCRYPTER 😉 ça tombe bien !

5 Responses to "Mexique, Cancun référence libertine? interview d’Elo et James"
  1. Votre initiative est excellente de faire découvrir les meilleurs coins échangistes dans le monde. D’ailleurs, nous recherchons des bons plans pour notre prochain voyage à RIO en janvier !

  2. il y a un hotel libertin a Cancun le Desir Resort
    avec plage privé naturiste de même pour la piscine et au jacuzzi ou il y a des lits pour se lâcher
    de même en Jamaïque et au Canaries

  3. Haaaan ! Tu viens de briser un rêve !
    Je bassine MrSirban depuis des années pour qu’on aille à Cancun. J’avais dans le viseur l’hôtel Desire, dont le concept est similaire au Temptation.

    J’avais pour idée de visiter les temples aztèques et d’avoir un pied à terre libertin, où on pourrait coquiner et être nus… un peu comme au Cap d’Agde, mais en plus soft. Bref, allier visites culturelles et coquineries, comme on adore le faire !

    Des amis nous ont fait les mêmes réflexions concernant ce complexe : trop d’Américains, pas assez de sexe et des tabous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »