Netech GO Wyylde

Dernières parutions

Le site Netechangisme fait peau neuve sous le nom de Wyylde (pas de panique, ça se prononce « wild » comme en anglais). Et surtout, Wyylde c’est aussi un magazine en kiosque depuis cette semaine, où ils offrent des abonnements de 7jours au site et des bonbons pilules (super bons) « pour se souvenir de vos partenaires les lendemains d’orgie ».IMG_6085
Et qui dit lancement de magazine, dit soirée de lancement. Et j’ai été conquise par leur état d’esprit.
Plongeons ensemble dans ce grand moment historique : c’est un changement #CULturel de taille!
🔞
D’abord, je ne vais pas vous la raconter : avant cette soirée mémorable, comme plein de libertins pratiquants, je ne comprenais pas ce changement de cap et c’était comme si on tournait une page de la fastueuse, dense, débridée vie libertine du début de millénaire. Honnêtement, mes aventures n’auraient pas eu la même saveur sans cet accès à volonté à des partenaires ciblés sur les sites de rencontres libertins.
Mais bon, j’avais vu venir le changement il y a quelques mois quand j’ai passé ma soirée sur Skype avec une sociologue sympa, me demandant ce que je pensais de tout un tas de noms étranges. En fait, je m’étais portée volontaire pour participer à une ethnographie menée entre autres auprès des libertins membres du site, des jeunes qui font des trios, des partouze mais qui ne se sentent pas libertins.
Et puis j’ai compris que c’est le nom « Wyylde » qui avait été retenu en recevant une invitation à la soirée de lancement du magazine… et puis quand le compte Twitter a été renommé « NetechdevientWyylde ».
🔞
IMG_6006Ce qui est plutôt cool, c’est que tout le staff Netech/Wyylde était invité et était là à la soirée de lancement (les créateurs, les journalistes, la com, le Directeur financier, les développeurs, les modérateurs). Et puis, ça m’a bien fait plaisir de voir « les copains et les copines » avec le staff Demonia, de l’érosticratie, les blogueuses Emma de Paris Derrière, Flore Cherry de Pop Your Cherry, le Grand Organisateur Z, et le photographe attitré du libertinage Ressan (on en reparle très bientôt, son livre « Paris libertin by Ressan » est top),.
Et oui, je sais, j’ai raté Néphael, que je n’ai encore jamais rencontré… Damned! Life is life.
🔞
C’est Ressan qui a travaillé pour le magazine Couples qui m’a expliqué que le changement de nom était inéluctable et salvateur: « En fait sans changer le nom, c’était impossible de voir le magazine en dos de kiosque ». Et c’est vrai que c’est plutôt bien d’imaginer le magazine en vitrine et accessible sur le devant des étagères des buralistes et non pas remisé dans un coin en hauteur, bien caché.
L’un des créateurs du site m’a d’ailleurs appris que l’on peut carrément lire en ligne l’argumentaire bien fun sur le changement de nom Netech devient Wyylde. Il m’a expliqué qu’il y avait un développeur consacré uniquement à la compatibilité entre l’ancienne et la nouvelle version du site, que jusqu’à présent, le site avait changé les modes de présentation des fonctionnalités mais sans nouvelles fonctionnalités. Et du coup, j’ai eu un SCOOP susurré à mon oreille : Wyylde va ouvrir une fonctionnalité voyage et une fonctionnalité Page comme sur Facebook (et j’avoue, ça c’est bien pour moi en tant qu’auteur)
🔞
Alors, vous allez me dire qu’est-ce qui était si bien dans la soirée de lancement ? Incontestablement, le mini-concert de Julia palombe qui a l’habitude de se produire dans la salle du club Le tigre:

La belle était encore en costume de Miss Liberté à mon arrivée, avec un décolleté plongeant et un micro-short en satin rouge! La classe! Elle était interviewée pour le journal du hard en backstage. J’ai pris une petite photo souvenir (je ne publie que la version sage):
IMG_6076🔞
La rédac chef Adeline est montée sur scène pour un speech énergétique : « Wyylde, le magazine de la br**lette intellectuelle, sexo lifestyle.  C’est aussi la voix papier d’un réseau social pour adultes, couples, trouples et plus encore. C’est la voix d’une communauté qui prône la pluralité amoureuse et très festive. Sa mission c’est de donner une fessée aux idées reçues en laissant libre cours à des journalistes, à des artistes aussi talentueux que créatifs. »
Avouez que ça donne envie!
bann_head
🔞
Et de chanson en chanson, à danser, je suis restée pour les shows live, très étonnants:

IMG_6047


IMG_6064

Puis le Directeur Financier m’a présenté une sublime blonde au million de fans sur le site, qui juste avant que je parte était presque nue, en string, se déhanchant sensuellement sur la piste de danse : vivante, incendiaire, Wyylde!
Et je peux témoigner que les bonbons donnés avec le magazine sont magiques. Oui, oui, oui : le directeur financier s’appelle David! (Ahhh! Gros clin d’œil, mais c’était facile, c’est le prénom du personnage principal de mon second roman, à paraître avant l’été) Et la blonde à la peau nue : lolita832008. Et tac! C’est sûr, ça marche.
🔞
Comme dit Aurélie, la jolie rédac chef adjointe du magazine Wyylde : SPREAD LOVE!
Allez, moi je file lire le magazine dans mon bain moussant et mettre mes vidéos en ligne sur Wyylde.
eve_candaulie
Tout simplement!
✌😘Bisous, merci à toute l’équipe Wyylde pour cette très belle soirée !
 Et je confesse à Adeline pourquoi j’étais au bar (et oui… j’ai craqué, celui qui manque c’est moi qui l’ai mangé) :
IMG_6069

Bonus avec les shows live des créatures sauvages :


2 Responses to "Netech GO Wyylde"
  1. Netech devrait plutot chercher à augmenter ses fonctionnalités de base, plutot que de copier Facebook dans une interface totalement incompréhensible…. ou se lancer dans la presse kiosque.
    Un changement de nom? pourquoi pas, mais le chat de netech qui reste l’outil de base des rencontres est devenu illisible dans la nouvelle version.
    Les recherches aussi sont devenues totalement inutilisables.
    J’ai bien peur que le tournant pris fasse fuir un grand nombre de clients.
    C’est le moment de développer un netech bis, avec les fonctionnalités réellement manquantes ou un chat sur Smartphone qui fonctionne réellement et qui permette de passer de l’un à l’autre sans perdre de conversations.
    Si j’avais un peu de temps….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »