Orgasmes & Womanizer / Adam & point G

Dernières parutions

NXPL-NewLogo-Normal1C’est la première fois que j’écris sur des Sextoys, parce que j’ai eu la chance, l’inestimable privilège de rencontrer Adam, le créateur du site NXPL (comprendre “nouveauxplaisirs.fr”) et qu’il y aura un avant et un après Adam. 🙂 Ce qui est un peu logique quand on s’appelle Eve.

La première fois que je l’ai rencontré, c’était dans un apéro libertin, où au bout de deux minutes de conversation, il m’a déculpabilisé de n’utiliser que le Magic Wand d’Hitachi pour me faire jouir : hitachi_magic_wand-4« Ah oui, le Magic Wand est très bien, on n’ose pas l’avouer, mais on n’a pas fait mieux depuis ».

Depuis… depuis 1968 en fait, je viens de regarder wikipedia, abasourdie. En terme de stimulation clitoridienne, c’est vrai que c’est un incontournable.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car en 2014, un nouveau produit a été lancé sur le marché :

Newsletter-WOMAINZER-DEF-BLANCle Womanizer, faiseur d’orgasmes

La petite lilou de 69desir.fr a été dans les premières à le tester pour son plus grand plaisir, et rien que de lire son compte rendu à l’époque, je mouillais déjà (véridique).
Lorsque j’ai voulu commander l’objet, j’ai tout de suite été arrêtée par le prix : plus de 150€… pour un sextoy… ça m’a tout de suite calmée.

Alors, la deuxième fois que j’ai eu la chance, l’inestimable privilège de rencontrer Adam, il m’a proposé de tester le Womanizer pendant l’apéro libertin. Au départ, il flippait – soyons très clair – parce que je ne voulais pas le tester aux toilettes, en cachette.

Adam1Adam2Adam3

 

 

 

 

 

Adam4

C’est très inconfortable et pas forcément hygiéniques les toilettes d’un bar… et puis ça ne me dérange pas d’écarter les cuisses en public. Pour me mettre en confiance, j’avais demandé à Alex, mon mari de m’accompagner. Je me sens toujours pleinement en confiance quand mon mari est présent. Alors, après le repas, Adam m’a présenté le womanizer : c’est fait pour vibrer et aspirer le clitoris. Il m’a montré le bouton on/off et le bouton du dessous en strass qui permet, au bout de deux secondes de pression, d’actionner les vitesses (1, tout doux, 2. bien, 3. trop fort).

csm_Farbe_Schwarz_thumbIl m’a donné le petit capuchon en caoutchouc amovible pour que je puisse le nettoyer moi-même (oui, avec un capuchon pareil, c’est presque un sextoy que l’on peut se prêter entre filles, car il se nettoie très facilement).

Je me suis installée dans un coin tranquille de la salle de bar. Assise sur une chaise, les jambes écartées derrière un table qui me cachait à peine. J’écoutais Adam, tandis que mon mari caressait mes seins et le haut de ma cuisse droite:

– Il faut que tu dégages ton Clitoris Eve.

– Oui, ça c’est bon, c’est fait. J’appuie sur ON.

– Tu vas voir c’est un coup à prendre, il faut que tu trouves le bon endroit pour positionner l’appareil.

– Ok, ok, mais la vitesse 1 est super lente… Je passe à la vitesse 2. Oh, là c’est trop fort.

Et là, j’ai fermé les yeux, le reste du monde a disparu, seul le plaisir au creux de mon corps se fit entendre. Tout s’est joué entre plaquer l’appareil contre moi pour minimiser l’aspiration et relâcher pour laisser l’appareil faire gonfler mon clitoris. La chaleur s’est faite sentir dans tout mon corps, brûlante, comme pour les meilleurs orgasmes. J’ai vraiment ressenti toute l’innervation du clitoris jusqu’en dessous de mon nombril… et là, c’est monté de façon fulgurante : un orgasme volcanique m’a propulsé vers l’avant dans un cri totalement irrépressible.

Verdict : Un orgasme hyper fort.

Verdict non politiquement correct : ça va devenir un instrument de torture pour soumises comme le Magic Wand (c’est un avis personnel, non politiquement correct je sais).

Franchement, c’est comme si j’avais découvert tous les nerfs qui partent du clitoris en quelques minutes. Alors, c’est génial, je ne vous cache pas que je viens de casser ma tirelire de petite cochonne pour m’en acheter un (oui il est pourri ce jeu de mot, mais il était trop facile).

Je vois juste 2 bémols à cette bête féroce orgasmique (je dis ça en référence au look panthère de ce sextoy) : 1/ c’est très solitaire comme plaisir, il faut être au calme, bien placer la chose pour que cela soit pleinement efficace) ; 2/ ça ne parcourt pas l’innervation à l’arrière du vagin car la jouissance est tellement fulgurante, qu’il faudrait presque stimuler la zone et vaginale en même temps… à voir.

beat_it

  Et puis juste après quelques baisers et câlins dans les bras d’Alex, Adam notre blogueur passionné est revenu vers nous avec un préservatif et le fameux « Adam » : il a donné son nom au sextoy dont il a créé le design. Ma première réflexion fut très enthousiaste :

– C’est bien, il est gros. 🙂 C’est une bonne initiative de l’avoir conçu de bonne taille.

Adam, stimulateur de point G

IMG_9734IMG_9732Je l’ai tout de suite pris en main. J’ai déroulé très vite le préservatif le long de l’engin que j’avais déjà vu en photo. Sculpté par idée du désir, Adam est en bois, stimule le point G avec sa tête énorme ultra recourbée et se tient en main facilement grâce à sa poignée.logo-200

– Tu es fontaine?

– Non.

– Ça ne t’arrive jamais de gicler?

– Si mais rarement, et plutôt au bout de vingt minutes de stimulation vaginale.

– Ah ok, bon c’est déjà très bien. Pour tester ce sextoy ça va aller alors.

 J’ai trouvé ça amusant et très bienveillant qu’Adam ai peur que je mouille littéralement la chaise du bistrot. J’ai mis le gode à l’entrée de mon vagin bien lubrifié, j’ai appuyé légèrement pour l’insérer et à peine la moitié de la tête rentrée, il s’est englouti tout seul pour trouver naturellement sa place, atteignant très directement mon point G :

– Tu vois Eve, tu peux faire des mouvements de bas en haut.

Il s’est directement adressé à Alex, qui a pris la poignée en main :

– Ou tu peux faire des mouvements circulaires comme ça aussi.

– Oh là là, on le sent énormément. C’est fou, c’est super bien conçu. C’est une femme ou c’est ton expérience des femmes qui t’a inspiré le design de ce sextoy?

– Un peu des deux. Je connaissais super bien le marché des stimulateurs de point G, je sais ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas.

Verdict : Il est stimulant, il trouve sa place en un rien de temps, il s’enfonce vers le haut de la paroi vaginale divinement bien. Il est bien dur, et rond là où il faut. Il fait du bien – durablement – là où il passe.

J’aurai bien joué avec Adam, avec deux Adam, le Womanizer quelques heures, mais nous étions dans un bar et reprenant mes esprits, j’ai laissé glisser Adam hors de moi. Je me suis levée. Et là… Je me suis rendue compte que j’étais trempée, que ma jupe était trempée… C’est parfois gênant d’être une femme « hydratée ». Mais nous étions en bonne compagnie. Merci, Merci, Merci Adam 😉

Dans la nuit, je me suis à nouveau faite jouir, pendant l’amour… Je dois confesser que je sentais bien sûr le sexe turgescent d’Alex dans ma chatte, mais aussi le sextoy Adam (on le sent encore quelques heures après).

Et le lendemain, en repensant à cette somptueuse soirée, ça m’a rappelé les valseuses :les-valseuses.gif1974 Les valseuses - Los rompepelotas (fra) 02

– Je l’ai pris!

– Quoi?

– Mon pied!

Gros clin d’œil pour cette scène mythique :


Les Valseuses: Scène culte

 

6 Responses to "Orgasmes & Womanizer / Adam & point G"
  1. Lecture de bon matin, je découvre seulement maintenant cette rencontre écrite. Je dois dire que l’événement avait l’air super sympa. Merci pour ce partage ! Et plein de plaisir

  2. Bonjour chère Eve, nous nous sommes croisés hier à la boutique Démonia….très sympa votre site 😉

    Je vous redonne nos coordonnées http://www.mondelibertin.net mon pseudo ddds et je vous confirme bien avoir créée une page pour l’infidélité promise et attend une petite visite de votre part sur notre site (inscrivez vous et contactez moi pour la gratuité)nous pouvons également trouver des idées de partenariat….

    MLibertinement votre ddds (David)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »