Osez… être une maman sexy

Dernières parutions

b3fb3280-fa3b-0131-6dc1-0aa0f90d87b4
Dita Von Teese et sa ligne de lingerie pour l’allaitement… sympa! (pour celles qui portent des soutiens-gorges)

J’ai complètement craqué pour le dernier livre d’Ovidie “Osez… être une maman sexy” paru cette année aux éditions La Musardine.

Ce livre  va intéresser un lectorat très large parce que selon moi ce petit opus s’adresse à :

– toutes les mamans qui ont un enfant entre 0 et 50 ans (il n’est jamais trop tôt, il n’est jamais trop tard);
– toutes les femmes enceintes pour anticiper la plus belle des expériences de maternité (ou les aider si ça commence plus mal que prévu);
Qu’elles soient dejà sexy ou pas, ou plus.
Et ce quelle que soit leur situation conjugale (en couple parental à deux, à plusieurs en cas de polyamory, en solo en famille monoparentale, ou reconstituée…)
Et même quelle que soit leur pratique de la sexualité (monogame, libertine, vanille ou BDSM) ou leur orientation sexuelle (hetero, bi, lesbienne… je dirais presque même gay pour aussi oser être un papa sexy).
Fichier_002Bref, ça fait un paquet de personnes à qui ce livre s’adresse.
Je vous le dis tout de suite, ça se lit vite (ce qui est un bon argument de nos jours), c’est drôle (avec des titres de chapitre comme “Il faut tuer Caroline Ingalls”), bien étayé (avec des études récentes, des témoignages d’anonymes ou des rappels des positions de personnalités féminines reconnues comme notre très chère Élisabeth Badinter).

“La mère parfaite n’existe pas. Il nous arrive d’être de mauvaises mères. Mais nous sommes toujours de bonnes mamans”

Quand je suis allée à la librairie La Musardine pour me faire dédicacer ce livre, c’était blindé, bondé, une vraie fournaise (Ovidie attire les foules, à juste titre, de par son passé sulfureux des années 90′ et de part son présent très militant pro sexe). Devant cette jolie marrée humaine de fans, Frédéric, le libraire de cette institution parisienne m’a proposé de glisser mon exemplaire dans la pile “à dédicacer”… je l’ai vu disparaître, très occupé à gérer tous ces invités d’un soir. Quand il est revenu vers moi, Ovidie lui avait laissé un message pour moi : “Dites-lui que cela prend du temps”.
Claudia_Galanti_sexy_mommyJ’ai souri parce que je suis libertine, sexy par expérience et pourtant elle avait bien raison : rien ne peut préparer à l’expérience (à plus d’un titre) de devenir maman. Le livre d’Ovidie m’a fait un bien fou.
Le fait de devenir maman est un bouleversement pour soi, en soi, pour les autres, pour l’autre parent et cela fait plaisir de déconstruire quelques idées reçues sur le rôle social de mère, sur la non inéluctabilite de l’abnégation et de la renonciation à sa propre identité, et sur toutes les possibilités d’accès aux ressentis de son corps.
Et cerise sur le gâteau, Ovidie parle de la maman sexy en chaque femme et elle parle aussi de la relation différente qui se noue avec l’autre personne qui endosse également le rôle de parent et avec qui l’on partage sa vie (ou pas).
Ovidie se base sur son expérience de maman et parle d’elle avec beaucoup d’authenticité (j’adore les gens sincères et honnêtes avec eux-même) et elle parle des autres sans verser dans les exagérations ni trop en bien, ni trop en mal. Le passage sur l’infidélité est très intéressant, très honnête, parce que sans parti-pris. Et le paragraphe où Ovidie explique pourquoi elle n’est pas libertine fait complètement sens. Elle présente la vie telle qu’elle nous apparaît avec toute sa diversité de situations, toutes ses nuances de couleurs et de grisailles. Loin des diktats, elle propose des pistes de réflexions, des astuces…
pour oser être une super maman sexy!
Allez, je vous donne en extrait l’un de ses conseils de base pour un bon début du chemin vers la sexytude :
“Rappelez-vous qu’il faut TOUJOURS faire passer en priorité son bien être plutôt que son apparence. De la bienveillance envers soi-même, toujours…”
Courez l’achetez en librairie ou en ligne… et osez l’offrir : vous ferez des heureuses!

Et mon conseil préféré :

“(…) si une personne de votre famille ou des amis vous propose de garder votre/vos enfant(s) de temps à autres, SURTOUT ACCEPTEZ!”

Moralité : Je l’ai prêté à ma mère qui l’a lu d’une traite. Faites tourner!

Ovidé_Osez... être une maman sexy


Bonus perso

“Beaucoup de femmes veulent vivre pleinement et souhaitent un épanouissement total de leur être, c’est à dire pouvoir à la fois être elles-mêmes en tant que personnes, mais aussi être mères et être femmes. Elles aimeraient pouvoir se réaliser en développant leurs dons, talents, capacités, par le travail, l’artisanat, l’art, etc. Elles aimeraient être pleinement mères et avoir du temps pour vivre la relation affective et éducative avec leur enfant. Et enfin elles souhaiteraient être femmes et avoir le temps de vivre la relation affective avec leur compagnon. Ces souhaits légitimes d’épanouissement soulèvent beaucoup de questionnements, de sentiments de culpabilité chez les femmes. L’équilibre essentiel entre la vie familiale et le travail est un choix très personnel, propre à chacun. Il est à reconsidérer tout au long de la vie dépend à l fois de l’environnement social et familial, de l’âge des enfants, des différents choix de vie, de l’entente du couple, de la motivation et de l’intérêt pour le travail mais aussi des revenus financiers.”

Pour une enfance heureuse, Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau, Dr Catherine GUEGUEN

lips-naisl-rihanna-shhh-tattoo-favim.com-93428_largeLa question d’être une maman sexy, pour moi, c’est se poser la question des priorités dans sa vie : les enfant sont la priorité numéro un. Ok, ça c’est une nouvelle donne pour un(e) jeune papa/maman (quel que soit son âge). Et ça prend un paquet de temps d’anticiper les besoins des enfants, de les suivre dans leur évolution propre, d’être pleinement présent dans le temps à passer ensemble (surtout avec l’omniprésence des smartphones).
Mais continuer de prendre soin de soi est donc aussi une priorité numéro un. Pour moi en tant que femme, parfois je me sens bien parce que je me sens belle, et parfois je me sens belle parce que je me sens bien. Donc faute de savoir quel est le lien de causalité principal, ça vaut le coup de jouer sur les 2 tableaux : prendre soin de son corps et ajouter une petite touche d’accessoires, maquillage, vêtements taillés dans des matières voluptueuses, douces, épousant sensuellement les formes de son corps.
Parfois être une maman sexy, c’est aussi lâcher prise, temporiser, vivre autrement.

“Il existe depuis très longtemps une immense secte d’imbéciles qui opposent sensualité et intelligence. C’est un cercle vicieux (…) le plaisir éveille l’esprit et le pousse tant à la virtuosité qu’à la profondeur. C’est une si puissante magie, qu’à défaut de volupté, l’idée de volupté suffit. Du moment qu’existe cette notion, l’être est sauvé.”

Métaphysique des tubes, Amélie Nothomb

Et pour moi être une maman sexy c’est en ce moment répondre à 3 questions :
– Est-ce que je continue le libertinage? La réponse est d’une grande évidence pour moi. OUI, je continue! Parce que ça me rend heureuse. Mais le problème à résoudre ne vient pas des enfants. Il vient de moi : Comment se sentir belle quand son corps a évolué, comment pratiquer le sexe à hauteur de ses désirs (ça c’est une question de patience et d’alternatives, de connexions, de baisers, de caresses, de masturbations à pratiquer et à recevoir, d’orgasmes qui remettent de l’ordre intérieur : les orgasmes sont très très bons pour un périnée en béton, je peux vous l’assurer vu la tête de la gynécologue qui m’a mis deux doigt au dernier examen vaginal… elle semblait surprise, donc merci Magic Wand, Womanizer, Fontaine de jouvence et Satisfyer dans le bain). Vu mon sourire après un rapport sexuel, je ne laisserai cette activité de côté dans ma vie qu’en cas de force majeur.
– Est-ce que je continue mon blog? Au début, je me suis dit que c’était too much. Maybe… Mais, j’aimerais en apprendre encore d’avantage sur le sujet. Et ça me ferait plaisir que les enfants qui vont grandir soient précautionneux envers leur sexe et celui des autres. Qu’ils soient au fait des possibilités que leur a reservé mère nature et que tout s’apprend : surtout le bon sexe! Et que le sexe c’est très sain, mais ce n’est pas à aseptiser, à désexualiser : le sexe c’est de l’excitation, du désir, des pulsions, c’est chaud, c’est vivant (ce qui a des avantages, comme des inconvénients). On peut en parler, le vivre sans culpabilité, sans le surestimer ni le sous-estimer.
– Est-ce que je continue d’écrire des romans érotiques franchement pornographiques? Why not… J’ai bien une tonne d’idées brûlantes à mettre en mots. Bientôt, je verrai bien si vous aimez “L’infidélité promise” qui sort le 7 octobre 2016 (oui, j’avais envie de lâcher un scoop pour les lecteurs les plus assidus qui lisent les bonus de fin d’article : J’ADORE LES BONUS). J’ai envie de connaître vos retours sur mon écriture de plus en plus intimiste. Hâte de vous lire 😀


Bonus musicaux de circonstance


One Response to "Osez… être une maman sexy"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Archives

mai 5, 2017

Abonnez-vous

mai 3, 2017

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

L’infidélité Promise

avril 28, 2017

"L'infidélité promise" est disponible aux éditions Tabou, dans la collection "Les jardins de Priape" (ça ne…

Revue de presse

avril 18, 2017

Entre interviews & chroniques, je vous laisse le plaisir de vagabonder sur la presse, les sites web…

Translate »