Où j’en suis avec le prince charmant ?

Dernières parutions

« Allant de pièces en pièces, il finit par trouver la chambre de la princesse.

Elle était si belle, qu’il ne put s’empêcher de l’embrasser.

[je vous passe tous les memes que l’on trouve sur le sujet du consentement, mais forcément cette scène est amorale] La princesse ouvrit alors les yeux en souriant.

– Veux-tu m’épouser ?murmura le prince. [… alors bon, je viens de rédiger Osez le polyamour qui paraîtra en avril 2020, la norme de la monogamie dans laquelle on fonce tête baissée, ce n’est pas ma tasse de thé]

– Oh oui ! répondit-elle. [elle ne le connaît pas, mais elle en a envie, elle répond Fuck Yes… pourquoi pas, c’est spontané]

(…) Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants [donc forcément, ils ont eu des rapports sexuels dans cette aventure de la vie] »

Je raconte cette histoire à ma fille. Et quand j’ai vu dans le métro, les dernières publicités Adopte un mec, qui inversent les rôles et mettent en scène la princesse charmante qui va embrasser le prince endormi, j’étais contente, ce fut une super histoire à lui raconter. C’est beau d’avoir le pouvoir de ramener le prince à la vie !

Et puis dans la semaine, je suis repassée plein de fois devant ces pubs. Et la première image, avant le baiser, m’a laissée vraiment perplexe. Je l’ai longuement regardée pour comprendre la scène. De loin, on sent une scène lascive, pleine d’une tension érotique esthétisée (le décor est somptueux, les protagonistes sont riches, jeunes et beaux… on ne sait pas si ils sont vraiment gentils ou très cons, ça ne se lit pas dans les traits d’un visage). Quand j’étais petite, j’imaginais le prince embrasser la princesse. Et en se réveillant, elle tombait raide dingue de son fameux « charme », de sa beauté, de son grand cœur, de la démonstration vestimentaire de son appartenance à une classe sociale privilégiée vivant dans l’opulence.

C’était la même scène, sauf que la princesse défait nonchalamment le corsetage de sa robe, avant de s’avancer vers le prince… Logique !

Point négatif : Au fond, c’est comme décrire le prince charmant s’approchant de la princesse, tout en défaisant ostensiblement sa ceinture.

Points positifs :

  • c’est une femme qui sait ce qu’elle veut (a priori, du sexe, ce qui est sympa comme message)
  • elle va peut-être lui faire découvrir des plaisirs qu’il ne connaissait pas encore
  • comme ils sont dans la force de l’âge, les imaginer dans un acte sexuel, peut être stimulant à des fins masturbatoires.

Alors, suffit-il d’être beau pour être désirable ?

Forcément, j’ai envie de vous répondre que non. Et pourtant de façon pragmatique, je dirais que la beauté fait roucouler. En société, on ne se comporte pas de la même façon avec les gens qui rentrent dans les canons de beauté de leur époque. Pour être honnête, je suis ouverte d’esprit et de corps, j’ai des rapports avec des personnes aux physiques très différents… et malgré tout, la beauté, le charme me fait mouiller (je viens de passer la soirée avec un surfeur corse bronzé, c’était 50% d’excitation spontanée… juste parce qu’il avait un physique athlétique et un visage d’ange, wow, wow, wow). C’est trivial, mais c’est un constat. Alors, le prince charmant et sa princesse, j’aimerais bien les rayer de mon esprit, mais pour l’instant je fais avec. Et je relativise, la beauté c’est bien pour s’exciter et baiser (reproduire ses gènes avec un bon potentiel de survie), alors que construire sa vie, vibrer, échanger, partager, ça repose sur bien d’autres caractéristiques humaines.

Mais pour revenir à adopte un mec, quand même, c’est dommage de ne pas arriver à l’égalité et d’objectiver le prince endormi ou charmant [ça reste sexiste, de fait, et en même temps, ça nous fait prendre conscience combien cette imagerie enfantine l’est… sexiste] :

Bonus Francis Bacon

Dans la même semaine, je suis allée voir l’expo Francis Bacon au centre Pompidou, qui présente une autre version de l’homme, plus vulnérable, couillu, membré, et insaisissable. Ouf! Le vivant est divergent, évolutif et hétérogène 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Newsletter

septembre 22, 2019

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes.


Inscription à la newsletter

La newsletter vous informe régulièrement de toutes les nouveautés :)

Twitter

Suivez-moi sur mon super Twitter @Eve2Candaulie


Page Facebook

Et vous pouvez bien sûr liker ma page Facebook pour suivre mes actualités CULturelles : Eve DeCandaulie

Mon profil Facebook, c'est Eve Candaulie (mais pour éviter d'être virée de Facebook pour la 6ème fois, je ne peux vous accepter en ami que si l'on se connaît dans la vraie vie... pas facile)


Quelques soient vos opinions, laissez librement vos commentaires sur les articles.

Abonnez-vous : ça marche ;)

septembre 22, 2019

Suivez-moi, Soyez audacieux, recommandez ce site vos amis, vos amants, vos amantes. Inscription à la…

Archives

mai 5, 2017

Contact

mai 2, 2017

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Translate »