Real dolls, grandeur nature & sous blister

Dernières parutions

Brunes, blondes ou rouquines (2) : On trouve des tonnes de références, de vidéos, de photos sur les Real Dolls. Moi-même, je me rends compte que j’ai collectionné pas mal d’images au moment de leur diffusion mondiale au début des années 2000. Fabriquées en Californie, aujourd’hui, on retrouve les Real Dolls grandeur nature sous blister quand elle reproduisent des actrices porno, ce qui crée encore plus le trouble sur la dimension ludique et sexuelle des poupées.

realdolls real-humans-3

On est complètement plongés dans le monde de la série télé Real Humans (l’animation des corps en moins). On est entre le rêve et le cauchemar, mais comme j’aime bien les Real Dolls, je leur trouve des points positifs :

– c’est du travail d’artiste, c’est un peu le musée Grévin qui s’installe à Pigalle

– c’est très fétichiste, en fait cela demande beaucoup d’entretien de les maintenir en beauté (comme les vraies femmes :-), il y a plein de vidéos sur le rituel du talc et le nettoyage des poupées, leur habillage

– c’est un très beau sujet de fantasme, sur lequel on peut projeter tous les scénarios

Petit tours des bémols :

– c’est un vision mysogine de « l’usage sexuel » du corps féminin, limité à la fonction de réceptacle d’un trop plein de sperme

– c’est quand même encore lié à ce que l’on nomme vulgairement la « misère sexuelle » (je connais mal le sujet et je suis mal placée pour en parler)

– ce sont des corps féminins vendus attachés dans des boites, avec les caractéristiques de la proie facile (les mains manucurées plaquées au package, les yeux hagards… elles ont beaucoup de caractéristiques de la « docilité »)

Mais comme ça me fascine, je fais un lien vers un documentaire sympa sur le créateur des Real Dolls, qui explique bien sa démarche et le besoin d’une présence quand on habite l’Alaska :-)) (j’adore… on croirait presque qu’il s’est lancé dans une mission humanitaire, c’est très touchant) : https://www.youtube.com/watch?v=5WBP2GYRCOk

+ Et juste un petit court métrage érotique sur les Real Dolls « Made for love » : https://www.youtube.com/watch?v=pn5aR5Gr7Nc

Sex-doll-lifelike

One Response to "Real dolls, grandeur nature & sous blister"
  1. Bonjour!
    Personnellement, je suis une femme et les reals dolls ne me dérangent absolument pas! Les points négatifs que tu cites sont ce que l’on peut entendre des gens un peu étriqués d’esprits, ces mêmes personnes trouveront que la sodomie c’est mal!
    Dans mon couple, mon ami test beaucoup, beaucoup de masturbateurs et dernièrement un qui a la taille réelle d’un fessier. Entre un tube pour y introduire sa bite et une magnifique femme en silicone dans laquelle il y a un trou, je choisi la real doll!
    Maintenant, vu le prix de ces créations, je doute que beaucoup de gens puissent s’offrir ce genre d’objet!
    Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »