Sex et handicap (2/2) Accompagnant(e) sexuel(le), un métier en devenir

Dernières parutions

the-sessions2Quand j’ai voulu écrire sur le sexe et sur le handicap, j’ai été heureuse de voir que d’autres blogueurs et blogueuses avaient pris le sujet à bras le corps.

Charlie nous a fait une bien belle lecture érotique « Sexe et Handicap » : http://charlie-liveshow.com/portfolio/lec-sexe-handicap/#


Nouveaux Plaisirs a carrément une section Handicap avec plein d’articles intéressants pour aller plus loin : http://www.nouveauxplaisirs.fr/tag/handicap


Il y a aussi un très chouette festival en Avril chaque année sur ce sujet : http://www.masexualitenestpasunhandicap.fr


Le film « Yes we fuck » passe au festival explicit cette année à Montpellier (du 22 au 27 novembre 2016, on en reparlera).

Yes, we fuck! (Trailer) from 3boxmedia on Vimeo.


Dans la conférence de la Queer Week, les présentations ont aussi porté sur le volet formation en France au métier d’accompagnant sexuel, par l’APPAS, Association Pour la Promotion de l’Accompagnement Sexuel. Dans les demandeu.r.se.e, on retrouve des libertin.e.s… Comme quoi le libertinage pousse à l’échange et au respect de l’altérité.

Selon l’APPAS, en France, on a besoin d’accompagnant(e)s sexuel(le) sur tout le territoire. Les statistiques de l’APPAS montrent en revanche une concentration des demandes en région parisienne.

La première fois que j’ai écouté un témoignage sur ce métier en devenir, c’était lors d’un atelier Piment Rose. Un homme d’un certain âge, très authentique, nous a raconté sa première fois, sa toute première fois en tant qu’accompagnant sexuel avec une femme handicapée : ses questionnements durant le trajet dans la voiture (Mais est-ce que je vais faire la pute ? Et si elle ne me plaît pas est-ce que je vais arriver à bander…), puis son arrivée (chez une dame très peu mobile, qui était aussi gênée que lui et qui rêvait… de prendre un bain avec un homme), puis leur moment d’intimité (qui se doit de rester intime) et leur longue ballade dans un parc ensuite (pour parler de tout et de rien, pour ne pas se laisser comme ça, pour redescendre en douceur).

Il n’était pas formé mais il avait envie de se lancer dans cette belle rencontre


Informations pratiques

Où s’inscrire pour devenir accompagnant(e) sexuel(le)? Allez à la rubrique http://www.appas-asso.fr/formations/
Où demander une assistance? Allez à la rubrique http://www.appas-asso.fr/vous-souhaitez-bénéficier-d-un-accompagnement-sensuel-et-ou-sexuel/

RVB de base


Bonus Témoignages

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir ces podcasts :




Bonus mainstream « hollywood »

Ce n’est qu’un des angles possibles pour aborder sexualité et handicap, mais il existe un film très spécifique sur le sujet de l’accompagnement sexuel : « The Sessions »

One Response to "Sex et handicap (2/2) Accompagnant(e) sexuel(le), un métier en devenir"
  1. Au risque de heurter, je ne vois pas bien ce qui distingue le rôle « d’accompagnant sexuel » à la prostitution (hormis, éventuellement, une formation – quoi que, « une » paraît un peu court s’il faut être formé-e aux spécificités de chaque handicap).
    Il s’agit d’offrir des services sexuels contre rémunération à des personnes qui en éprouvent le besoin et n’arrivent pas à le satisfaire.

    Cela étant dit, n’étant pas abolitionniste, dès lors qu’il n’y a pas proxénétisme, je ne vois aucune raison de décourager ces initiatives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recommandé pour vous
Mon univers

Translate »