Nous sommes à quelques jours de l’ouverture du festival Triskel Utopia les 16 et 17 août sur la presqu’île du Crozon près de Brest (renseignez-vous, réservez avant, vous ne pourrez pas vous inscrire sur place).

Et aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mon expérience d’un autre festival alternatif auquel j’ai participé pour la deuxième fois : l’érosphère IN… avec des ateliers hyper beaux! Je n’ai pas pu tout faire, mais j’ai adoré les enseignements et jeux proposés. J’ai pris des notes à fond, j’ai vécu intensément dans l’ordre chronologique les ateliers de RéLoVution (le thème de cette année) :

  • “Queer’s up”, qui était un jeu comme un time’s up en version Queer, où j’ai appris plein de mots (on en reparle bientôt), animé par Daria Marx, Dal et Eva
  • “Sexe à distance”, animé par Juste Nadia et Bø Skendall (un atelier hyper intéressant et artistique, en commençant par un indémodable cadavre exquis) que j’ai pu faire avec deux supers partenaires de jeu : un grand timide pas si timide et un mec parlant très très bien de cul (si, si), même avec une arrivée d’oxygène par insufflateur (merci à l’érosphère d’avoir ouvert ses portes à des personnes en situation de handicap)
  • “De fil et d’aiguilles” (oui je me suis faite transpercer la peau une fois pour savoir, comprendre, ressentir et je suis contente de l’avoir fait avec une personne de confiance, même si on était loin de ma zone de confort). Cette expérience m’a fait économiser 150€ puisque je me suis repercée à la maison moi-même les deux oreilles comme une grande, en suivant bien toutes les consignes d’hygiènes que Mina nous avaient été données
  • “Fist’et vous” par Juan Carlos de la Fistinière en personne : j’ai pu aller au bout, au fond de l’exercice (on en reparlera) et constater qu’effectivement ma main n’est pas “trop grosse” et j’ai appris qu’il faut « séduire l’anus » et « aimer l’intestin »
  • “Des habits et moi !” animé par deux effeuilleuses de génie Eden Weiss et Pamela en Personne, du collectif La flaque (oui, oui, on en reparlera également… forcément!) où j’ai pu me lancer dans un match de catch en effeuillant ma partenaire, qui a fini par m’immobiliser au sol (merci la team si vous me lisez) avant une sortie plus sexy et insolente de ma part
  • “La SenXualité de ton clown” un véritable atelier de développement personnel dans lequel j’ai découvert la clown en moi. Elle s’appelle “C. balo” et je la trouve très rigolote
  • et j’ai fait quelques pas de “Voguing” avec Patric Kuo, puisque j’avais tant aimé la série Pose

Je n’ai pas pu tout faire, mais j’étais… BIEN. La moitié des participants étaient nouveaux dans cet univers et l’ambiance était respectueuse de nos singularités.


Et dans le festival OFF, j’ai adoré “D’amour et de chair fraîche”, le music-hall de poche par Jérôme Marin et Eric Amrofel

https://www.instagram.com/p/Bz8wEwFFBBT/?utm_source=ig_web_copy_link
https://www.instagram.com/p/Bz8rLwVlgYV/?utm_source=ig_web_copy_link

Et la chasse au trésor?!? Je vous en reparle bientôt, c’était en soi tout un poème.

Bonus Fist

Non, ça ne reprend pas les conseils de Juan Carlos de la Fistinière mais ça m’a fait rire :