Et oui, un jour j’ai prononcé cette phrase avec un journaliste, dans le bar art nouveau du métro Père Lachaise. Et c’est devenu le titre d’un article qui m’est consacré dans le magazine Soixante-quinze spécial “sexe” de février: “Le libertinage est à portée de métro”.

Le photographe, Mathieu Génon, était super sympa et carrément ok pour que je diffuse la série de photos prises pour cet article. Donc c’est cool, flash-back sur une ruelle de Paris, la nuit, à moitié nue. C’était vivifiant en plein hiver, mais je me suis dit que ça nous réchaufferait. Bonne idée, non?

photographe Mathieu Génon
photographe Mathieu Génon
photographe Mathieu Génon
photographe Mathieu Génon
photographie @taniadesiles :-*